Mise à jour du 23 C Svc S - 24 août

Mise à jour du 23 C Svc S
 
Le nombre de cas de COVID-19 augmente dans différentes régions du Manitoba. Outre ses premiers cas retraçables, la province semble enregistrer aussi ses tout premiers cas de transmission communautaire. Cela signifie que la Santé publique n’est pas en mesure d’analyser chaque cas pour remonter jusqu’à l’origine de la transmission (rassemblement, voyage ou autre) et ainsi contenir la propagation. Tous les membres de la 17e Escadre doivent connaître et suivre les mesures de santé publique ci-dessous, qui ont été établies par les leaders des FAC. Bien que les mesures de santé publique du Manitoba soient moins restrictives que celles des FAC, nous devons, en tant que militaires et membres de l’équipe de la Défense, veiller à la protection de la santé de la Force. Nous devons être très prudents lorsque nous participons à des activités qui présentent un risque accru de contamination à la COVID-19 et qui pourraient nuire aux membres du personnel et à leurs familles ou avoir une incidence négative sur les opérations, l’instruction et les fonctions clés des FAC.
 
Autres rappels importants :
 
Les membres des FAC qui ont passé un test de dépistage en milieu civil ou dont les proches (membres de la famille) présentent des symptômes et ont subi un prélèvement DOIVENT COMMUNIQUER avec le 23 C Svc S afin d’obtenir des conseils en vue de réduire les risques de transmission de la COVID-19 au sein de l’Escadre.
 
Actuellement, seuls les membres des FAC qui présentent des symptômes peuvent se rendre au 23 C Svc S pour effectuer le test. La chaîne de commandement des membres du personnel qui doivent réaliser le test pour des raisons opérationnelles peut soumettre une demande par l’intermédiaire du médecin-chef de l’Escadre.
 
Outil de dépistage de la COVID-19
 
Reprise des activités du 23e C Svc S FC au bâtiment no 62
 
L’entrée principale est située à la porte nord A. Tous les patients devront se soumettre à un contrôle pour établir le risque de COVID­19 avant d’entrer dans le bâtiment. N’entrez QUE par la porte A, sauf si vous allez à la pharmacie. Pour la pharmacie, utilisez la porte sud B.
 
Revue des malades - Les militaires doivent composer le 5777/5595 pour obtenir des indications avant de se venir sur place. Les patients peuvent être tenus de se présenter à une heure précise au cours de la journée en fonction des besoins médicaux/opérationnels. Cette mesure permettra de réduire le nombre de personnes qui se présentent à l’entrée, d’éviter aux patients d’avoir à attendre dehors par mauvais temps et de réduire le risque de transmission de la COVID-19.
 
Rendez-vous – Composez le 5777/5595 pour prendre rendez-vous avec les cliniciens, les infirmiers de santé communautaire et les infirmiers praticiens en soins de santé primaires. En ce moment, vous pouvez prendre rendez-vous pour les ESP hautement prioritaires seulement (dépistage, personnel navigant, etc.). Les cliniciens détermineront si le rendez-vous se déroulera en personne ou par téléphone. À leur arrivée à la clinique, les militaires doivent appeler au 5777 pour les modalités d’entrée. Ensuite, un clinicien appellera le militaire par téléphone pour lui indiquer qu’il est prêt à l’accueillir à la porte A.   
 
Santé mentale – Pour la revue des malades et pour prendre rendez-vous, composez le 5086.
 
Gestion des cas –  Pour prendre rendez-vous, appelez au 4036.  
 
Laboratoire/radiographie – Entrez par la porte A.
 
Services de physiothérapie – Reprise des services dans le bâtiment 90. Composer le 4888 pour prendre rendez-vous.
 
Pharmacie – Les militaires doivent continuer d’appeler au 5263 pour renouveler leurs ordonnances. Pour ramasser des médicaments, appelez au numéro indiqué à la porte B. La pharmacie contrôle l’entrée.
 
Soins de la vue – POC : Lt Goodyer (poste 4997)
 
Santé dentaire – Composer le 5522 pour prendre rendez-vous. À l’heure actuelle, seuls les patients ayant des problèmes dentaires urgents sont acceptés.
 
Les militaires doivent apporter le masque en tissu qui leur a été fourni s’ils prévoient d’entrer dans le bâtiment pour quelque raison que ce soit. On peut leur demander de mettre un masque de qualité médicale en fonction de la raison de la visite.
 
Afin de réduire les possibilités de transmission du virus, un nombre restreint de patients seront permis dans le bâtiment en même temps. On pourrait demander aux militaires d’attendre à l’extérieur ou dans leur voiture jusqu’à ce que leur clinicien ou fournisseur de soins soit prêt à les accueillir.