ADSUM Deux prix prestigieux pour le NCSM Radisson de Trois-Rivières

15 octobre 2020 - Enseigne de vaisseau de 2e classe Amélie Bergeron, NCSM Radisson
La Coupe du Commodore a été décernée cette année au Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Radisson «pour son rayonnement exceptionnel en Mauricie, son soutien et sa participation à l’opération LENTUS 2019, sa forte promotion de la santé mentale et physique, et pour la fierté indéniable dont fait preuve son équipage».

La Coupe du Commodore, instaurée en 2016, reconnaît l’unité de la Réserve navale ayant démontré le meilleur rendement général et ayant contribué le plus à la mission de la Réserve au sein de la Marine royale canadienne (MRC). Le commodore Mike Hopper, commandant de la Réserve navale, a souligné le haut niveau d’excellence du NCSM Radisson de Trois-Rivières, notamment lors d’opérations domestiques. Il a aussi mentionné l’habileté de l’unité à tisser des liens solides avec les leaders et les artisans de la Mauricie. «C’est un équipage jeune et dynamique qui remporte ce prix cette année. La Mauricie peut être fière de ses citoyens marins puisque c’est d’un océan à l’autre que cet équipage fait briller son excellence!», a-t-il déclaré.

Prix du matelot de l’année
C’est avec fierté que le NCSM Radisson apprenait aussi que le matelot de première classe Frédérique Poitras, manœuvrière, se voyait nommée matelot de l’année de la Réserve navale. Cet honneur est remis au matelot ayant démontré une performance exceptionnelle, ainsi qu'un ensemble de qualités personnelles et professionnelles hors du commun.
Dès son arrivée au NCSM Radisson en 2016, Mat 1 Poitras s’est naturellement démarquée par ses habiletés de leader. Grâce à son dévouement et son charisme, elle a développé une synergie d’équipe durable. Elle insuffle le respect et le dynamisme à ses pairs. «Je crois que mon plus grand accomplissement à l’unité est d’avoir permis à mes collègues d'avancer leur carrière grâce à mes enseignements», affirme le Mat1 Poitras. 
À l’été 2019, elle a été employée par la Garde côtière canadienne grâce à un partenariat avec la Réserve de la MRC. Elle a démontré son expertise lors d’une situation réelle de recherche et sauvetage. Au cours de cette intervention, le Mat 1 Poitras a retrouvé un individu inconscient dérivant sur le fleuve Saint-Laurent. Après l’avoir récupéré à bord de son embarcation, elle lui a administré la réanimation cardiovasculaire pendant 30 à 45 minutes, jusqu’à l’arrivée des ambulanciers. «J’ai vu l’excellence dans le regard de matelot Poitras dès qu’elle s’est jointe à l’équipage. Certains indicateurs ne mentent pas, le prix du matelot de l’année qui lui est maintenant décerné en est bien la preuve!», affirme pour sa part le capitaine de frégate Jutras, commandant du NCSM Radisson.
Dans sa vie personnelle, Mat 1 Poitras poursuit ses études afin de devenir policière. Elle a obtenu son diplôme du Cégep de Trois-Rivières en techniques policières et est maintenant en attente pour l’École nationale de police du Québec. Ambassadrice d’un mode de vie actif, elle a effectué cette année son premier triathlon. Accompagnée de son père, un vétéran de l’Armée canadienne, elle a aussi participé à l’Army?Run pour une troisième année consécutive. 
Mat1 Poitras a dépassé les exigences dans toutes les sphères de ses implications et c’est pour ces raisons qu’elle mérite grandement le prix du meilleur matelot réserviste du pays. Bravo Zulu!
 

PHOTO

Le Mat 1 Poitras avec la Coupe du Commodore de la Réserve navale et le prix du marin de l'année de la Réserve navale en présence entre autres du Cmdre Hopper, commandant de la Réserve navale, et du Capf Jutras, commandant du NCSM Radisson. (Photo Cpl Geneviève Beaulieu, Imagerie Valcartier)