ADSUM Un employé civil se démarque lors du Défi à vélo de la Marine royale canadienne

30 septembre 2020 - Matelot de 1re classe Marilou Villeneuve-Last
Daniel Soucy, officier santé, sécurité et environnement de la Réserve navale a cumulé cet été 1717 kilomètres dans le cadre du Défi à vélo de la Marine royale canadienne.


Cette année, afin de souligner le 75e anniversaire de la Bataille de l’Atlantique, le Défi à vélo de la Marine s’est inspiré des 25 000 traversées effectuées par la Marine royale canadienne et la Marine marchande durant la Seconde Guerre mondiale. Pour cette nouvelle édition, l’objectif collectif de tous les participants était donc de cumuler 25 000 km en randonnée à vélo.
Pour plusieurs personnes, dont Daniel Soucy, le défi à vélo fut l’élément déclencheur pour allumer leur passion pour le cyclisme. Alors que M. Soucy pratique ce sport depuis deux ans, il désire maintenant partager sa passion avec ceux l’entourant. «J’essaie d’encourager les gens autour de moi de faire la même chose et de pédaler pour la bonne cause!», explique-t-il. Le défi à vélo ne sert pas uniquement à encourager les gens à bouger, mais aussi à amasser des fonds afin de soutenir les causes suivantes : Appuyons nos troupes, Sans Limites et la Caisse de bienfaisances de la Marine royale canadienne. 
Le défi permet également de rendre hommage aux marins, hommes et femmes, dont les vies ont été brisées ou qui ont fait l’ultime sacrifice en servant leur pays durant la Seconde Guerre mondiale. Ce défi revêt une importante particulière pour M. Soucy. Il a lui-même servi quelques années sur les navires, dont le NCSM Ottawa, à titre de cuisinier sous l’élément terre. Il compte aussi 35 ans de service. «Ayant déjà servi sur les navires canadiens, je crois qu’il est important de reconnaître le travail et le sacrifice des gens qui s’y trouvaient durant la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs y ont sacrifié leur vie!», souligne Daniel Soucy.
Adaptation
Les participants avaient du 13 juin au 30 août pour compléter le défi par équipe.
Il va sans dire que le contexte actuel de la pandémie a nécessité beaucoup d’adaptation. Transformer la course de manière virtuelle était alors la solution qui s’imposait. Que cela soit pour se rendre au travail, à l’intérieur, en dévalant des sentiers montagneux ou en effectuant des sorties en famille, toutes les occasions de pédaler étaient bonnes cette année. Au terme du Défi vélo de la Marine royale canadienne, l’équipe de la ville de Québec, dont fait partie M. Soucy, a cumulé à elle seule 18 062 km des 25 000 visés! Pour ceux qui voudraient joindre le défi l’an prochain, veuillez noter que cette activité sportive s’adresse à tous les éléments et à tous les niveaux de cyclistes. Chaque coup de pédale compte!

PHOTO

Daniel Soucy a développé sa passion pour le vélo au cours des années. Il souhaite maintenant la partager avec les membres de son entourage. (Photo courtoisie)