ADSUM Iceman 2020 : la détermination à son meilleur

12 mars 2020 - Édouard Dufour, journal Adsum
La 5e édition du Défi Iceman s’est tenue à la Base Valcartier, du 25 au 27 février. Près de 1000 participants ont fait honneur à leur unité respective en offrant le meilleur d’eux-mêmes sur le parcours. Les membres du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment (2 R22eR) ont soulevé le trophée de la suprématie Iceman au terme de la compétition.

Le 25 février au matin, l’adjudant-chef Vincent Gagnon, sergent-major du 1 R22eR, a livré un inspirant discours à la foule de militaires rassemblés au Centre Castor pour l’événement. «La compétition Iceman ressemble à bien des égards à notre hiver québécois. Ils contiennent tous les deux des épreuves longues et ardues qui testent la résilience de chacun. Les deux nous forcent à serrer les dents pour passer au travers. Vous êtes des guerriers et des guerrières. Vous êtes des guerriers nordiques!». L’Adjuc Gagnon a félicité les participants pour le temps et les efforts consacrés à leur préparation physique et mentale. «Sur cet aspect, vous êtes gagnants avant même le coup de départ!»

Performances enlevantes
L’épreuve individuelle proposait cette année un parcours exigeant constitué de 5,9 kilomètres de marche avec une charge de 12 kilogrammes sur le dos, 5,2 km de raquettes en montagne, 8,7 km de ski de fond militaire et 7 km de course. Les habiletés des participants au tir étaient aussi testées lors de cette épreuve.

Chez les femmes, le soldat Meggy Bélair, du 5e Bataillon des services du Canada, a remporté la première place. Des 124 participants à l’épreuve individuelle, le Sdt Bélair a obtenu le 17e rang.

Chez les hommes, le caporal Benjamin Morin-Boucher, du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada et champion du Défi Iceman 2019, a défendu avec brio son titre en distançant ses plus proches poursuivants, dès les premières étapes de la course. Il a complété l’épreuve individuelle en 2 heures et 33 minutes, ce qui lui a octroyé une avance de dix minutes sur le capitaine Jan-Louis Henning, fier représentant du 1 R22eR.

Le volet en équipe, où chaque unité formait des groupes de huit personnes, a également donné lieu à de chaudes luttes. L’équipe du 5e Régiment du génie de combat a obtenu la victoire, non sans avoir rivalisé avec l’équipe du 2 R22eR. Après une course contre la montre effrénée de plus de 3 heures et 45 minutes, seulement trois minutes d’écart ont départagé les deux groupes.

Victoire d’équipe
Chaque année, le trophée de la suprématie du Défi Iceman est remis à l’unité qui obtient le meilleur pointage lors de la compétition. Alors que le 3 R22eR s’est vu décerner le prestigieux trophée au cours des deux dernières éditions de l’événement, c’est grâce à un effort collectif remarquable que les membres du 2 R22eR ont obtenu la victoire cette année. La performance de ceux-ci lors de l’épreuve de relais a notamment consolidé l’ascension de leur unité au classement. En effet, cinq des équipes du 2 R22eR se sont taillé une place dans le top 10, lors de cette épreuve.

En plus des militaires de Valcartier, le Défi Iceman 2020 accueillait des participants provenant d’autres bases au Canada.

Tableau des résultats

(Photo Sdt Kevin Turgeon, Imagerie Valcartier)