ADSUM Aguerrissement du GT 2 R22eR à Gagetown

16 janvier 2020 - Lieutenant Nicolas Guérard, commandant du peloton 31, compagnie COBRA, 2 R22eR

Les membres du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment (2 R22eR) se sont déployés cet automne en tant que groupement tactique (GT), à Gagetown.


Pour la réalisation des exercices CASTOR MÉCANISÉ et COMMON GROUND, plusieurs militaires d’autres unités se sont joints aux membres du 2 R22eR. Parmi ceux-ci, des membres du 1er Bataillon, R22eR, du Royal Canadian Dragoons, du 5e Régiment du génie de combat, du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada et de la 5e Ambulance de campagne.

Globalement, le 2 R22eR avait comme objectif de s’entraîner en débutant par la révision des normes individuelles d'aptitudes au combat, jusqu'aux attaques d'équipes de combat, dans un contexte d'attaque de GT. Le tout visait à soutenir l'École de la tactique dans le cadre des cours de commandant d’équipe de combat et de DP 4 (sergent-major infanterie et blindé).

L’exercice CASTOR MÉCANISÉ s’est déroulé du 21 octobre au 10 novembre. Les membres du GT ont alors participé aux entraînements suivants : champ de tir C7, C9, C6, 84 mm, M72, M203, ainsi que les sentiers de combat en simple et en double. Les militaires ont aussi effectué des attaques avec tirs réels de section, de peloton et de groupe-compagnie, de jour comme de nuit. Cet entraînement a culminé avec des attaques d’équipe de combat à sec.

Les attaques de section à tirs réels de jour, principalement par flanquement, ont notamment permis d’aguerrir les jeunes commandants de section. Les attaques frontales étaient préconisées la nuit venue, tandis que les attaques de peloton à tirs réels étaient pour leur part composées d'éléments conventionnels et de combat en zone urbaine, afin de favoriser un contexte opérationnel complexe.

Les attaques de groupe-compagnie, composées de trois objectifs distincts, ont permis de synchroniser les attaques des pelotons, le tir direct et indirect, ainsi que la préparation de brèches par les ingénieurs. Afin de conclure l’exercice CASTOR MÉCANISÉ, les différentes équipes de combat ont dégagé le corridor Lawfield grâce à des attaques dans la foulée et ont complété le tout par des manœuvres retardatrices. Le 11 novembre a été marqué par une parade du jour du Souvenir et d’un BBQ pour l’ensemble du GT. Il s’agissait d’un repos bien mérité!

Du 12 au 26 novembre, le GT 2 R22eR a soutenu l’École de la tactique dans le cadre de l’exercice COMMOND GROUND. Celui-ci comportait des opérations offensives, des manœuvres retardatrices et des combats en zone urbaine. Étant un exercice de force contre force, les compagnies B et C du 2 R22eR ont eu la chance de contribuer directement au cours en plus de jouer le rôle de la force d'opposition durant l’un de ses cycles.
Comme force d'opposition, les troupes se devaient d’atteindre un objectif avant le lever du jour, afin de permettre aux éléments de reconnaissance et aux tireurs d'élite d’envoyer leurs comptes rendus. Ces informations étaient très utiles pour les candidats dans la préparation des opérations.

Les candidats du DP 4 ont pratiqué la gestion des détenus et des blessés grâce à des évacuations via l’échelon. Les membres de la force d’opposition ont aussi complexifié la prise des objectifs pour les commandants. Les instructeurs ont évalué les candidats en ce qui a trait à leur réaction face à l'incertitude et à la surprise, ainsi que leur aptitude à mener une contre-attaque. Ils ont aussi noté la capacité des troupes à maintenir leur efficacité lors des combats.

Comme force bleue, les journées furent exigeantes physiquement et mentalement. Le soir précédant l’opération, le candidat commandant donnait ses ordres. S’ensuivait une journée avec une opération le matin et une l'après-midi. Les candidats devaient alors demeurer extrêmement attentifs à ce qui se passait sur le terrain. Comme la majorité des candidats étaient anglophones, les membres du GT ont travaillé dans un contexte bilingue où le stress était souvent présent. Le GT a fait très bonne impression auprès des membres de l'École de la tactique et tous ses candidats ont brillé par leur professionnalisme et leur capacité à faire usage de leur langue seconde.

Pour conclure, le GT a réussi à atteindre ses objectifs d’entraînement en soutenant l'École de la tactique dans la réussite de ses cours. Comme prévu, Gagetown, avec sa bouette immanquable, a sali et mouillé les membres du 2 R22eR tout au long de leur présence au Nouveau-Brunswick. L'expérience acquise cet automne a permis d’aguerrir les valeureux membres du 2 R22eR ainsi
ceux des unités y étant attachées.

PHOTO

La section 1 du peloton 31 défend le réseau de tranchées russes pendant l’attaque de groupe-compagnie à tir réel. (Photo courtoisie)