Adsum WORTHINGTON CHALLENGE : LA 2E DIVISION DU CANADA RAFLE TOUT

24 octobre 2019 - Capitaine Pedro Blair-Jimenez, 12e Régiment blindé du Canada

La 2e Division du Canada (2 Div CA) a clairement établi sa domination à la compétition Worthington Challenge, rapportant à Valcartier tous les trophées convoités.
La compétition, la plus importante en matière de guerre montée de l’Armée canadienne (AC), s’est tenue du 22 au 27 septembre à la Base Gagetown. Elle permet au leadership de l’Armée d’évaluer le niveau d’habileté du soldat monté et les habiletés des équipages en matière de tir direct. C’est également une excellente occasion de promouvoir l’échange des idées en matière de guerre montée tout en faisant la promotion de l’interopérabilité entre les unités de l’Armée et les pays alliés.
Chaque division de l’AC devait y envoyer une équipe comportant des équipages opérant sur toutes les plateformes en usage au sein des groupes-brigades mécanisés (Léopard 2, Coyote, VBL 6.0 et VBTP) et y inclure des réservistes. Pour l’édition 2019, des équipes provenant du Chili, du Danemark, de la Nouvelle-Zélande et de la Pologne étaient également présentes.
L’équipe de la 2<V>e<V> Division du Canada à la compétition
WORTHINGTON CHALLENGE 2019.
(Courtoisie 12 RBC)

L’équipe de la 2 Div CA, sous contrôle du 12e Régiment blindé du Canada (12 RBC), était constituée de membres du 12 RBC, des 1er et 2e Bataillons du Royal 22e Régiment (R22eR), du 12 RBC (M), du Sherbrooke Hussars (Sher H) et du RCH.
Une préparation débutée en juin
Afin de se préparer adéquatement, l’équipe divisionnaire s’est attelée à l’entraînement dès le mois de juin. Encadrés par les Programmpes de soutien du personnel (PSP), les membres de l’équipe ont suivi un rigoureux programme de conditionnement visant tout particulièrement à améliorer leur force musculaire ainsi qu’à les conditionner à se déplacer rapidement sur des distances moyennes avec de lourdes charges.
La partie technique de l’entraînement était quant à elle centrée autour de l’épreuve reine de la compétition, le champ de tir monté. À cet effet, les équipages ont passé de nombreuses heures dans les simulateurs de tir propres aux différentes plateformes. Ils ont été soumis à toutes sortes de scénarios et se sont ainsi assurés de développer les réflexes permettant d’engager et de détruire rapidement l’ennemi, et ce, dans n’importe quelle situation.
Afin de rehausser leur niveau d’habileté militaire, ils ont aussi bien sûr passé un grand nombre d’heures à pratiquer tout ce qui touche au métier de soldat, allant de l’identification des véhicules de combat aux premiers soins en passant bien sûr par la navigation montée et démontée et le tir à l’arme légère.
Dans le feu de l’action
La compétition a débuté pour la 2 Div CA par l’épreuve de navigation. Tant à pied qu’en véhicule de combat, les équipages devaient se rendre à différents points des secteurs d’entraînement dans une course contre la montre qu’un scénario impliquant une attaque chimique, biologique, radiologique et nucléaire (CBRN) a rendu des plus intéressante.
La journée suivante visait à mesurer une gamme d’aptitudes techniques dans des scénarios tous plus réalistes les uns que les autres, allant du scénario médical à la demande d’appui-feu.
Le lendemain, l’équipe s’est dirigée de nouveau vers les secteurs d’entraînement afin de prendre part à l’épreuve que tous attendaient, le champ de tir monté. Les équipages se sont soumises tour à tour à l’épreuve qui consistait, en mouvement comme à l’arrêt, à atteindre des cibles variées, en respectant les priorités d’engagement et en tenant compte de la durée d’exposition très courte. Malgré une visibilité parfois limitée, l’équipe divisionnaire a livré, de l’avis même des juges, une performance impressionnante.
La compétition s’est terminée pour toutes les équipes par le redoutable «March and Shoot» (marche et tire), qui exigeait cette année que les compétiteurs effectuent une marche d’approche de 13 kilomètres avant d’engager diverses cibles sur un champ de tir à l’arme légère.
À la fin de cette semaine d’épreuves, l’équipe de la  2 Div CA est repartie avec tous les trophées en lice : la coupe Worthington qui couronne la meilleure division au Canada en aptitudes montées; le trophée pour la meilleure équipe de feu de char d’assaut (12 RBC); celui pour la meilleure patrouille 25 mm (1 R22eR et 2 R22eR); et celui pour la meilleure patrouille de VBTP (Sher H, 12 RBC (M) et RCH). Félicitations à tous!