Ascension sportive remarquable pour le soldat Mike Létourneau-Néron

 
Le journal de la communauté militaire - Base Valcartier et région de Québec Contactez-nous    Format PDF

28 août 2019, Édouard Dufour, Adsum

À sa première année officielle de compétition, le soldat Mike Létourneau-Néron, coureur sur trail et membre de la compagnie A du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment, a pris d’assaut le circuit compétitif québécois en additionnant les podiums. Le 20 juillet, l’athlète est devenu champion de la quatrième édition du Trail du Massif du Sud en devançant les 149 autres participants.

C’est au cours de la dernière année que le Sdt Mike Létourneau-Néron
a développé une véritable passion pour la course. (photo : Courtoisie)


En 2018, le Sdt Létourneau-Néron accepte un défi lancé par son beau-père en participant à sa première course, un défi de 65 kilomètres. Il arrive en quinzième position sur 233 participants. Par la suite, il obtient d’autres podiums lors de plusieurs événements d’envergure comme l’Ultra-Trail du lac Kénogami (deuxième position) et le Québec Méga Trail (troisième position).

Il aura fallu 2 h 3 min 54 s d’efforts physiques ininterrompus au Sdt Létourneau-Néron pour qu’il remporte sa première victoire en carrière au Trail du Massif du Sud. Les coureurs affrontaient un sentier de 21 km et un dénivelé cumulatif de 1012 mètres.

Le Sdt Létourneau-Néron a eu l’occasion de s’entraîner sur le site de la compétition au cours du mois avant. «C’était un sentier assez technique avec beaucoup de roches et de racines d’arbre», explique le sportif de 27 ans. Celui-ci ajoute que le parcours commençait et se terminait par deux montées considérables et qu’il était donc important pour lui de bien gérer son énergie tout au long de sa performance. 

Se disant satisfait de son récent rendement, il vise maintenant une victoire lors du trail de La Chute du Diable, le 31 août. Il va sans dire qu’avec ses 80 km, ce parcours peut rapidement devenir un véritable enfer pour les sportifs moins bien préparés.

Discipline de vie
Mike Létourneau-Néron s’entraîne entre deux et trois heures chaque jour sans l’aide d’un entraîneur. Il prépare avec soin chacune de ses sorties de course. Sa préparation physique ne se limite pas à la course à pied. Chaque matin cet été, le membre de la Garde en rouge enfourche son vélo à son domicile de Lévis pour se rendre à son travail à la Citadelle de Québec.

Le Sdt Létourneau-Néron utilise aussi beaucoup les installations sportives de la Base Valcartier comme la piscine, la salle d’entraînement, la piste de course intérieure et les sentiers du Centre Castor.

Ayant terminé au septième rang dans sa catégorie d’âge à la compétition ICEMAN 2019, il prévoit effectuer une préparation plus élaborée quelque temps avant l’édition 2020. «J’ai manqué d’énergie à la fin de la course l’an passé. Ma nutrition sera un élément crucial pour le prochain ICEMAN», souligne-t-il.

Le Sdt Létourneau-Néron souhaite maintenant se joindre à l’équipe de course sur route de la Base. L’Adsum vous informera de ses prochains résultats sportifs!

Pour lire la version complète du journal Adsum, cliquez ici.