Coup d’envoi de l’électrification de nos flottes de véhicules civils

 
Le journal de la communauté militaire - Base Valcartier et région de Québec Contactez-nous    Format PDF

19 juin 2019, Raphaël Beaumont Pelletier, Gestionnaire de projet, Détachement des Opérations immobilières Valcartier.

Au cours de la dernière année, l’Unité des Opérations immobilières du Québec à Valcartier (UOI (Québec) Valcartier) a dirigé un projet d’installation de plusieurs bornes de recharge pour véhicules électriques, au sein des garnisons de la province.

Une borne de niveau 3 (50 kW) devant le Centre des sports de la
Base Valcartier a été installée récemment.
(Photo : Raphaël Beaumont Pelletier)


Ce projet avait pour but de favoriser l’atteinte des objectifs ambitieux présentés dans la Stratégie énergétique et environnementale de la défense (SEED), ainsi que dans la stratégie pour un gouvernement vert du Conseil du Trésor. Ces stratégies visent à réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre générées par les véhicules civils de la Défense. Pour ce faire, elles proposent de convertir 30 % de la flotte en véhicules électriques (VÉ) ou en véhicules hybrides rechargeables (modèles PHEV) d’ici 2020 et 80 % d’ici 2030.

Maintenant que les bornes ont été mises en service, l’unité des transports peut procéder à la commande de VÉ ou de PHEV. De plus, la recharge sera offerte au public. En effet, la demande des automobilistes québécois pour ce type d’installations est en croissance. Selon la Société de l’assurance automobile du Québec, 42 913 VÉ sillonnent actuellement les routes de la province, un nombre qui augmente de façon exponentielle!

Afin de simplifier la gestion des données et la facturation, les responsables du projet ont décidé de travailler en partenariat avec le Circuit électrique, développé par Hydro-Québec. Cette solution offre le précieux avantage de pouvoir recharger les véhicules du ministère de la Défense nationale (MDN) à l’extérieur des bases.

En général, il existe deux types de bornes : les bornes à recharge standard (niveau 2) et les bornes à recharge rapide (niveau 3). Au total, 37 unités ont été installées au cours de la première phase du projet dont 14 à Valcartier. Les bornes ont été réparties tel qu'illustré dans le tableau ci-dessous. D'autres phases s'ajouteront à ce projet au cours des prochaines années, au fur et à mesure que la métamorphose du parc automobile du MDN se fera.

À titre indicatif, pour un véhicule type, une borne standard permet d’atteindre la pleine charge en près de sept heures, alors qu’une borne rapide permet de le faire en près d’une heure. 



Comment utiliser les bornes?
Les utilisateurs de bornes de recharge doivent d’abord se créer un compte sur la plateforme informatique du Circuit électrique. Cette étape peut être faite en ligne (lecircuitelectrique.com) ou par l’intermédiaire de l’application mobile. Le Circuit électrique a la particularité d’être compatible avec le réseau FLO (flo.ca), et vice versa.

Une fois leur compte créé, les utilisateurs doivent y déposer des fonds à l’aide d’une carte de crédit. Ils peuvent également demander une carte de membre (moyennant des frais de 10 $ taxes en sus), bien que ce ne soit pas obligatoire. Pour effectuer une recharge, il suffit de présenter la carte ou le téléphone cellulaire à la borne. 

La tarification dépend du temps d’utilisation et non pas de l’énergie recueillie. Les montants sont facturés à la minute, et ce, même si le véhicule a atteint sa pleine charge. Les tarifs sont fixés par Hydro-Québec et sont d’un dollar l’heure pour une recharge standard et de onze dollars cinquante l’heure pour une recharge rapide.

Il est à noter que la borne de recharge rapide du centre commercial Canex n’est pas encore fonctionnelle, mais qu’elle sera mise en service d’ici le début du mois de juillet.

Accès prioritaire aux véhicules du MDN
Bien que le public sera autorisé à utiliser certaines bornes dans les garnisons, la priorité d’utilisation sera donnée aux véhicules du ministère de la Défense nationale. La gestion des accès se fera de manière locale, dans chaque unité. Advenant le cas où l’ordre de priorité ne serait pas respecté, le privilège d’accès aux bornes pourrait simplement être retiré. Les bornes seraient alors reconfigurées pour passer d’un statut public à un statut privé.

Comportements à adopter
Les conducteurs de véhicules électriques sont invités à :
– respecter les restrictions qui s’appliquent à la case de stationnement (normalement visibles sur un panneau à proximité);
– respecter l’ordre du «premier arrivé, premier servi» et ne pas usurper la place d’un autre électromobiliste;
– utiliser le stationnement réservé seulement pour recharger le véhicule;
– libérer l’emplacement une fois la session de recharge terminée en déplaçant son véhicule vers une autre case de stationnement;
– stationner son VÉ dans les limites de l’espace dédié à la recharge;
– limiter le plus possible la portée du câble de recharge, en orientant le véhicule de manière optimale;
– ranger avec soin le câble de recharge après le débranchement;
– aviser le gestionnaire des bornes de toute anomalie (câble sectionné, gaine abîmée, recharge impossible, bris mécanique, etc.).

Attention : un seul véhicule à la fois peut utiliser la borne rapide, même si cette dernière dispose de deux câbles. Il s’agit des deux types de connecteurs disponibles.

Pour toute question, communiquez avec nous en envoyant un courriel à l’adresse suivante : bornes.recharge.val@forces.gc.ca.

Ouvrez ce PDF pour lire la version complète de l'Adsum.