Compétition BEST SOLDIER 2019 : Deux représentants de la Base Valcartier s’illustrent

 
Le journal de la communauté militaire - Base Valcartier et région de Québec Contactez-nous    Format PDF

23 mai 2019, Édouard Dufour, Adsum

Organisée par la Force de sécurité du Kosovo, la compétition multinationale BEST SOLDIER a eu lieu à Ferizaj, du 21 au 26 avril. Parmi les participants triés sur le volet figuraient les sapeurs Pascal Michel et Ahmed Malik, tous les deux membres du 5è Régiment du génie de combat (5 RGC).

Le sapeur Michel a fait preuve de force et d’agilité lors des différentes
épreuves de la compétition.
(photo:Sgt Matthew Evans, 5 RGC)


Cette joute internationale regroupait une quarantaine de militaires provenant du Canada, de l’Angleterre, des États-Unis, de la Belgique, de la Turquie, de la République de Macédoine du Nord, de la Pologne, de la Croatie, de l’Albanie et, bien entendu, du Kosovo. Les Sap Michel et Malik ont brillé au sein de l’élite internationale en obtenant respectivement les 4e et 6e positions au classement cumulatif final, représentant ainsi fièrement leur unité et le Canada. Il faut dire que la compétition opposait des athlètes multidisciplinaires de grand calibre. Certains pays, comme l’Albanie, ont même envoyé les membres de leur force spéciale à titre de représentants.

Un mois et demi avant la compétition, les deux hommes du 5 RGC ont bénéficié d’un programme d’entraînement fait sur mesure par Quentin Martin, moniteur de conditionnement physique et de sport à la Base Valcartier. Le Sap Malik confirme que cette préparation comportait plusieurs défis tels que la montée et la descente à trois reprises du mont Castor, tous les vendredis, avec un sac de 11 kilogrammes sur le dos. Le 5 RGC a veillé à la préparation des deux militaires en ce qui concerne le volet tir de la compétition.

Au cours du défi, les participants ont rivalisé d’adresse lors de nombreuses épreuves axées sur des aptitudes militaires telles que la forme physique, la navigation, l’adresse au tir et les premiers soins. Le Sap Malik explique que les participants devaient traverser à vive allure une piste à obstacles similaire à celle de la Base Valcartier, bien que les obstacles soient plus rapprochés les uns des autres. 

Lors du segment médical de la compétition, il a confectionné en vitesse un garrot afin de freiner l’hémorragie d’un blessé dont un membre était sectionné. Le Sap Malik mentionne que plusieurs pénalités pouvaient être attribuées aux participants qui oubliaient des éléments essentiels de la prise en charge médicale comme appeler à l’aide, mettre des gants et vérifier avec soin l’état de conscience de la victime.

Expérience unique
«Je suis honoré et fier d’avoir pu représenter le Canada à la compétition BEST SOLDIER. Avec seulement trois années d’expérience militaire, être capable de dépasser mes limites, de voyager outre-mer, de rencontrer des membres d’autres forces alliées et d’en apprendre davantage sur la culture du Kosovo est pour moi un rêve qui devient réalité. Je conserverai certainement ces souvenirs pour le restant de ma vie», souligne le Sap Malik. Il ajoute avoir apprécié la camaraderie démontrée entre les participants et la visite de la maison ancestrale d’Adem Jashari, un héros national militaire du Kosovo. Le membre du 5 RGC a aussi aimé le mélange des cultures présentes dans ce pays. «Même si le pays est majoritairement de confession musulmane, on pouvait voir une église à une centaine de mètres d’une mosquée», confie-t-il.

L’aptitude physique, le développement professionnel et le rehaussement de l’esprit combatif représentent la pierre d’assise des Forces armées canadiennes (FAC). L’objectif de cette organisation est d’atteindre l’excellence et la pleine disponibilité opérationnelle de ses membres. La brillante performance des Sap Malik et Michel au Kosovo s’accorde avec les valeurs promues au sein des FAC.

Pour lire la version complèete du journal Adsum, cliquez ici.