Mission accomplie : six «médics» de retour d’Irak

 
Le journal de la communauté militaire - Base Valcartier et région de Québec Contactez-nous    Format PDF

11 décembre 2018, Major Alain Miclette, médecin-chef Base Valcartier et médecin-chef, installation médicale de rôle 2, Erbil, Irak

Six membres de la 5e Ambulance de campagne (5 Amb C) sont de retour à la maison après un déploiement de six mois au sein l’installation médicale de rôle 2 (hôpital) canadienne dans le nord de l’Irak en soutien à l’opération IMPACT. 

Les six membres de la 5e Ambulance de campagne posent fièrement après la remise des médailles du 8 novembre dernier. De gauche à droite : major Alain Miclette, caporal-chef Jonathan Choinière, caporal Francis Bibeau, caporal-chef Vanessa Paquet, caporal Cindy Picard et caporal Martin Hébert.
Photo : Sgt Julie Lavoie


Ces membres (techniciens médicaux, technologue en radiologie et médecin) font partie d’une équipe multinationale d’environ 35 personnes provenant du Canada et de l’Allemagne. Quatre autres membres de la 5 Amb C (laboratoire médical, radiologie, génie biomédical et technicien médical) ont augmenté l’effectif du Rôle 2 durant la dernière rotation.

L’installation médicale de rôle 2 a pour mandat de prodiguer des soins médicaux et chirurgicaux afin de sauver des vies et sert à titre de contribution des Forces armées canadiennes (FAC) aux efforts de la coalition mondiale visant à défaire les restes de Daech et à rétablir la stabilité dans la région. Pour ce faire, des services d’urgence et de réanimation, de chirurgie, de soins intensifs, de soins dentaires, d’imagerie diagnostique et de laboratoire médical y sont offerts. 

Tout au long de la rotation, les membres de la 5 Amb C se sont distingués par leur professionnalisme et savoir-faire. Ils se sont intégrés avec brio au sein d’équipes de traumatologie multilingues, composées notamment de médecins, d’infirmières et de chirurgiens, provenant de partout au Canada et d’Allemagne.  

Expérience accrue en soins d’urgence
Affectés dans une salle d’urgence militaire, ils en ont vu de toutes les couleurs et ont été impliqués dans la prise en charge et le traitement de multiples blessés (blessures par balle, blessure causée par une explosion et shrapnels, accidents de la route) et de malades (appendicite, arythmies cardiaques, syndromes coronariens, etc.).  

Ils ont dû relever leurs manches lorsque l’installation médicale de rôle 2, en mode «désastre», a reçu plusieurs polytraumatisés au début d’octobre à la suite d’un grave accident de la route. Pose rapide de voies intraveineuses et intraosseuses, installation de drains thoraciques, transfusion massive de produit sanguin, radiographie sur civière en salle de trauma, ventilation mécanique, etc., tout y est passé. Ils reviennent avec une expérience de soins d’urgence inoubliable et sauront mettre à profit leurs nouvelles connaissances au sein de l’unité.

Tout au long de la mission, ils ont relevé les défis avec succès et par leurs efforts ont contribué à sauver la vie des patients évacués au rôle 2, fidèles à la devise de l’unité : «Protéger la vie!»

Félicitations et bon retour !