Volées de cloches en souvenir de l'Armistice

Le journal de la communauté militaire - Base Valcartier et région de Québec Contactez-nous    Format PDF

7 novembre 2018 - Édouard Dufour, Adsum

Les cloches des églises retentiront en souvenir de l’Armistice

À la tombée du jour, le 11 novembre, le carillon de la Colline parlementaire sonnera 100 coups. Le Parlement canadien sera imité par de nombreuses églises et autres centres spirituels à travers tout le pays.

Le 11 novembre 2018, plusieurs églises feront sonner leurs cloches pour souligner
le 100e anniversaire de l'Armistice.
Photo : Légion royale canadienne


C’est ainsi que la Légion royale canadienne, en partenariat avec Anciens Combattants Canada, veut marquer le 100e anniversaire de la signature de l’Armistice qui a mis fin à la Première Guerre mondiale. «Il y a un siècle, les cloches se mirent à retentir dans le monde entier en célébration de la fin de la Première Guerre mondiale. (…) Nous allons rendre hommage à ceux et celles qui ont servi notre pays, hier et aujourd’hui, en sonnant les Cloches de la paix en guise de symboles de victoire, de soulagement et de joie (…)», a déclaré Seamus O’Regan, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale. Selon le diocèse de Québec, plusieurs églises de Québec ont répondu favorablement à l’invitation de la Légion, dont l’impressionnante basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec située au cœur du Vieux Québec. Seuls des événements historiques ou rarissimes sont soulignés d’une telle manière par le clergé. La chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, de la Base Valcartier, prendra également part à cette célébration historique. Plus de 60 000 Canadiens ont péri au cours de la Première Guerre mondiale, alors que le pays ne comptait à l’époque que sept millions d'habitants.