Quand les parents sont tannés de répéter

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

Dites-nous ce que vous pensez de Servir!
Tell us your opinion about Servir!

CLICK HERE TO ACCESS THE ENGLISH VERSION

14 janvier 2021 - Josiane Lagüe, CRFM

Pour débuter, le secteur d’éducation spécialisée du Centre de ressources pour les familles des militaires (CRFM) vous souhaite une bonne et heureuse année! 


Il vous arrive souvent de répéter plusieurs fois la même chose? Évidemment, il n'y a pas de solution miracle, pas de baguette magique. Par contre, il y a, pour les éducatrices et les parents, quelques règles à suivre qui faciliteront peut-être la compréhension et l'application de vos demandes. 


Il est très important de favoriser l'expression de concepts positifs plutôt que d'utiliser la négation.

Les 5 C

Le respect de ces principes permettra à tous de vivre dans un milieu et un contexte plus sécurisants, ce qui favorisera le sentiment d'appartenance au groupe, l'estime de soi des enfants et leur sentiment de sécurité.

1. Des règles claires: Il est important d'utiliser des mots et des termes compris des enfants pour vous faire comprendre. Il faut aussi penser aux valeurs véhiculées dans votre message et vous assurer que les enfants comprennent le concept.

2. Des règles constantes: C'est probablement la règle la plus difficile à suivre, mais la plus importante. Vos interventions et l'application de vos règles ne doivent pas varier en fonction de votre humeur. Il est primordial de rester ferme lorsqu'il s'agit des règles auxquelles vous tenez le plus. Permettez-vous de la flexibilité sur certaines règles qui n'influenceront pas le comportement de votre groupe.

3. Des règles concrètes: L'énonciation des règles et votre formulation lors d'interventions doivent exprimer simplement et le plus précisément les comportements désirés, sans possibilité de mauvaise interprétation. Il est aussi très important de favoriser l'expression de concepts positifs plutôt que d'utiliser la négation. Exemple: «Je veux que tu marches» plutôt que «Je ne veux pas que tu coures».

4. Des règles cohérentes: Vous êtes des exemples pour les enfants. Ils voient en vous des modèles et il est primordial de donner la marche à suivre vous-mêmes par vos gestes et paroles. Par exemple, si vous ne voulez pas que les enfants s'assoient sur les tables, utilisez vous aussi une chaise!

5. Des règles conséquentes: Il est important d'appliquer des conséquences en lien direct avec le comportement indésirable ou la règle transgressée. L'enfant doit assumer la responsabilité de ses gestes et paroles. Par exemple, un enfant qui ne veut pas prendre de bain pourrait se faire dire à l’école qu’il ne sent pas bon ou qu’il a les cheveux sales. 

Pour plus d’information, communiquer avec le secteur de l’accueil psychosocial du CRFM où quelqu’un vous dirigera vers une éducatrice spécialisée ou une ressource correspondant à vos besoins : 450 462-8777, poste 6821 ou SvcPersCRFMSoutienPsyStJean@forces.gc.ca
 

Pour télécharger la dernière édition virtuelle du journal Servir, cliquez sur l'image. 





Vous souhaitez être avisé des prochaines parutions du journal Servir ? Inscrivez-vous à notre liste d'abonnés par courriel à l'adresse suivante : servir@forces.gc.ca

When parents are tired of repeating


Josiane Lagüe, MFRC

First, the sector of special education of the Military Family Resource Centrer (MFRC) wishes you a Happy New Year! 

Do you often repeat the same thing over and over again? Obviously, there is no miracle solution, no magic wand. However, there are a few rules for educators and parents to follow that may make it easier to understand and apply your requests.


It is very important to encourage the expression of positive concepts rather than using negation.

The 5 Cs

Adherence to these principles will enable everyone to live in a safer environment and context, which will promote a sense of belonging to the group, children's self-esteem and a sense of security.

1. Clear rules: It is important to use words and terms that are understood by children. It is also important to think about the values conveyed in your message and make sure that children understand the concept.

2. Consistent rules: This is probably the most difficult rule to follow, but the most important. Your interventions and the application of your rules should not vary according to your mood. It's important to stay firm when it comes to the rules you care about the most. Allow yourself flexibility on certain rules that will not influence the behaviour of your group.

3. Concrete rules: The formulation of rules and the way you formulate them during interventions must express the desired behaviors simply and precisely, without the possibility of misinterpretation. It is also very important to encourage the expression of positive concepts rather than using negation. Examples: "I want you to walk" rather than "I don't want you to run".

4. Coherent rules: You are examples for children. They see you as role models and it is important that you set the example yourself through your actions and words. For example, if you don't want children to sit on tables... use a chair too!

5. Consequences: It is important to apply consequences directly related to the undesirable behavior or rule transgressed. Children must take responsibility for their actions and words. For example, a child who does not want to take a bath could be told at school that he does not smell good or that their hair is dirty. 

For more information, please contact the MFRC psychosocial intake, where someone will refer you to a special educator or a resource to satisfy your needs: 450 462-8777, ext 6821 or SvcPersCRFMSoutienPsyStJean@forces.gc.ca