On se souvient

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

12 novembre 2020 - Servir  

Les commémorations entourant le jour du Souvenir ont pris une allure différente cette année. De nombreuses cérémonies ont été annulées, certaines ont eu lieu en format réduit et d’autres ont été filmées à l’avance pour être diffusées sur les réseaux sociaux. Le 11 novembre, certaines organisations ont aussi choisi de diffuser la leur en direct. 

Si la pandémie de COVID-19 a fait prendre virage inattendu à l’histoire, les hommages n’en ont pas été moins sentis. Voici un survol des cérémonies qui ont eut lieu.

À la Garnison Montréal


Une cérémonie intime a eu lieu en présence de 25 personnes le matin du 11 novembre. Elle a été retransmise en direct sur la page Facebook Garnisons Montréal - Saint-Jean Garrisons




Recueillement au pied du cénotaphe. (Photo : Avr Zamir Muminiar – Imagerie Saint-Jean)


Le maître de cérémonie, le capitaine Jean-Claude Sénécal, coordonnateur de la Garnison Montréal, a rappelé que cette journée vise à reconnaître la contribution de nos vétérans et honorer la mémoire de ceux et celles qui ont consenti le sacrifice ultime au nom du Canada. (Photo : Avr Zamir Muminiar – Imagerie Saint-Jean)

 

À la Garnison Saint-Jean



Une cérémonie intime à laquelle participait tout au plus 25 personnes a eu lieu le 11 novembre, au matin. (Photo : soldat Kelly-Anne Lepage)


Le major Kevin Bellefontaine, coordonnateur de la Garnison Saint-Jean, accompagnant un vétéran pour déposer la couronne des Anciens Combattants.(Photo : soldat Kelly-Anne Lepage)


La lieutenant-colonel Mélissa Ramessar, commandant de l’École de leadership et de recrues des Forces canandiennes, déposant son coquelicot à la fin de la cérémonie.
(Photo : soldat Kelly-Anne Lepage)

Au Champ d’honneur national


Le Champ d’honneur national ne pouvant tenir de cérémonie, son gérant, le major à la retraite 
Serge Gélinas, a profité de la Semaine des vétérans pour honorer la mémoire de ceux et celles qui ont défendu avec courage les valeurs canadiennes. C’est au pied de la croix du Sacrifice qu’il a déposé une couronne au nom du Fonds du Souvenir. « Nous nous souviendrons d’eux », a-t-il déclaré.


Rappelons que le cimetière du Champ d’honneur national est situé à Pointe-Claire. Il est le premier cimetière canadien réservé aux militaires et à leurs proches. Plus de 22 000 membres de la communauté militaire y ont trouvé leur dernier repos.

À Chambly


Lors d’une cérémonie au format réduit diffusé sur Facebook le 11 novembre, la mairesse de Chambly a déposé une couronne au cénotaphe du parc des Vétérans. 

M. Pierre Gauthier, un vétéran de la municipalité, et son épouse, Helen Hartnell, étaient présents. Âgés de plus de 90 ans tous les deux, le couple s’est formé à Londres en 1944. Britannique, Mme Hartnel faisait partie d’une unité militaire composée de femmes et s’occupait de faire la distribution de pains aux soldats. M. Gauthier appartenait quant à lui au Régiment de la Chaudière. Après avoir participé à la libération de Bernières-sur-Mer lors du débarquement de Normandie, à la libération du Nord de la France, à celle de la Belgique et après avoir été blessé en Hollande, M. Gauthier est retourné à Londres où il a uni sa destinée à celle de Mme Hartnell. 


Yves LaBarre, de la Légion royale canadienne, Alexandra Labbé, mairesse de Chambly, Pierre Gauthier et Helen Hartnell. (Photo: Ville de Chambly)

À Sherbrooke


Le dimanche 18 octobre, des représentants du <I>Sherbrooke Hussars<I>, des Fusiliers de Sherbrooke, de la 52e Ambulance de campagne, du 35e Régiment des transmissions, de la Légion royale canadienne de même que quelques anciens combattants ont tenu une cérémonie à la basilique-cathédrale Saint-Michel. 
Fermée au public afin de respecter les règles de distanciation, la cérémonie a été diffusée sur Internet à quelques reprises, notamment le 11 novembre. 

« Le Jour du Souvenir, pour moi, c’est un moment d’arrêt et de recueillement pour se rappeler de ceux et celles qui ont servi leur pays dans les différentes guerres et de leur rendre un hommage mérité. Sans eux, nous ne connaîtrions pas la liberté, si chère à nos yeux», a déclaré le commandant du Sherbrooke Hussars, le lieutenant-colonel Éric Beaudoin.


Le colonel honoraire de la 52e Ambulance de campagne, Michel Carpentier, en compagnie du camarade Claude Binette de la Légion royale canadienne, déposent une couronne. (Photo: Cpl Samuel Enright)


L'aumônier Patrick Saint-Jacques récitant l’Acte du souvenir. (Photo: Cpl Samuel Enright)


L'adjudant Denis Falardeau de la Musique des Fusiliers de Sherbrooke interprétant la Dernière sonnerie. (Photo: Cpl Samuel Enright)

À Drummondville


Le dimanche 8 novembre, des membres de la filiale 051 de Légion royale canadienne ont
tenu une cérémonie à la place Saint-Frédéric.


Le maire, Alain Carrier (à droite), a déposé une couronne au nom de la municipalité.


Hommage aux disparus des différents conflits.

 

À Saint-Jean-sur-Richelieu 

Afin de respecter les mesures sanitaires, une cérémonie en format réduit a eu lieu au parc Alcide-Côté. 


De gauche à droite : Dave Turcotte, directeur du bureau de Mme Christine Normandin, députée de Saint-Jean, Alain Laplante, maire de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, et Jean-Guy Bonneau, président de l’Association des vétérans du Royal 22e Régiment – 
Saint-Jean-sur-Richelieu. (Photo : Ville de Saint-Jean)

À Montréal-Est


Le dimanche 8 novembre, dans le respect des consignes sanitaires, la Filiale 173 de la Légion royale du Canada – Montréal-Est a souligné sobrement le jour du Souvenir au cénotaphe du parc de l’Hôtel-de-ville en compagnie de membres du Régiment de Maisonneuve. 


De gauche à droite : le lieutenant-colonel Marc-André Meunier, commandant du Régiment de Maisonneuve, l’adjudant (retraité) Mario Fortin, président de la filiale 173, et l’adjudant-chef Michel Martin, sergent-major régimentaire du R de Mais. (Photo : Facebook)

À Laval


Le 8 novembre, le 4e Bataillon, Royal 22e Régiment (Châteauguay) a tenu une cérémonie à son manège.  


Le lieutenant-colonel Jacques Nicolas, commandant, et l’adjudant-chef Éric Rousseau, sergent-major régimentaire, ont déposé des couronnes en souvenir des camarades disparus. (Photo : Facebook)

Au manège Côte-des-Neiges



Le 7 novembre, lors d’une journée d’entraînement, le régiment The Royal Canadian Hussars a pris une minute de silence afin d’honorer la mémoire des militaires tombés au combat.

Au nord du Québec

 
Des commémorations au format réduit ont été tenues par des patrouilles du 2e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens. 


Les Rangers juniors canadiens de Chevery ont fait une parade le dimanche 8 novembre.  (Photo: Sylvie Perron)

À l’hôpital Sainte-Anne


La crise sanitaire de la COVID-19 n’a pas empêché les vétérans de l’hôpital Sainte-Anne d’être honorés à l’occasion du jour du Souvenir. 

Anne Hurtubise, directrice générale par intérim de la Fondation québécoise des Vétérans, explique que la fondation a offert une casquette aux anciens combattants avec leur nom brodé à l’arrière de celle-ci.

La fondation a aussi contribué à la reconnaissance de quatre anciens combattants, Ann Harriet Good-McNamara et Matthew Howard McNamara, Raymond Alain et Yvan Bugeaud, qui ont été honoré lors d’une cérémonie virtuelle organisée par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal et l’Assemblée nationale. 


M. Georges-Aimé Normand, un ancien combattant de la Deuxième Guerre mondiale, pose fièrement avec sa nouvelle casquette. (Photo : Fondation québécoise des Vétérans )


















 


Pour télécharger la dernière édition virtuelle du journal Servir, cliquez sur l'image. 





La nouvelle édition du Guide de la communauté militaire 2020-2021
Région Montréal est en ligne. Cliquez sur l'image pour y accéder.





Vous souhaitez être avisé des prochaines parutions du journal Servir ? Inscrivez-vous à notre liste d'abonnés
par courriel à l'adresse suivante : servir@forces.gc.ca