Première femme des FAC à être nominée maître mitrailleur de bord

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

28 octobre 2020 - Lieutenant Frédérique Rousseau, officier des affaires publiques, 438 ETAH

Le 20 septembre 2020 à Valcartier, la sergent Brigitte O’Driscoll, du 438e Escadron tactique d’hélicoptères (438 ETAH), est devenue la première femme des Forces armées canadiennes (FAC) à être nominée à titre de maître mitrailleur de bord.


Les mitrailleurs de bord, plus couramment désignés par leur appellation anglaise Door Gunner, sont des membres des FAC, généralement issus des métiers des armes de combat et des mécaniciens de bord. Ils sont formés pour utiliser la mitrailleuse polyvalente C6, et d’autres mitrailleuses telles que les GAU-21 et M134 montées sur les hélicoptères CH-146 Griffon et CH-147F Chinook de l’Aviation royale canadienne (ARC). 


La sergent Brigitte O’Driscoll.(Photos: Cpl Laura Landry, 438 ETAH)

Les maîtres mitrailleurs de bord reçoivent une formation avancée préalable. Ils sont responsables de la formation des autres mitrailleurs de bord affectés à leur escadron et d’évaluer leur performance chaque année. Le cours d’une semaine offre aux futurs maîtres mitrailleurs de bords les diverses techniques de mentorat et d’évaluation nécessaires pour faciliter la génération de mitrailleurs de bord pour les hélicoptères CH-146 Griffon et CH-147F Chinook. En tant que maître mitrailleur de bord, la Sgt O’Driscoll pourra désormais partager ses connaissances des opérations d’attaque, de l’emploi des armes aériennes, des tâches du personnel navigant, et plus encore.  

«Ce cours m’a permis de devenir une meilleure Door Gunner et de parfaire mes connaissances et mes compétences. Je peux maintenant former et évaluer les futurs mitrailleurs de bord qui arriveront au 438 ETAH et aider à renforcer l’effectif de mitrailleurs de bord de l’ARC», déclare la Sgt O’Driscoll.


En tant que maître mitrailleur de bord, la Sgt O’Driscoll pourra désormais partager ses connaissances des opérations d’attaque, de l’emploi des armes aériennes, des tâches du personnel navigant, et plus encore.  


Sgt O’Driscoll a déjà accompli beaucoup dans sa carrière, car l’année dernière seulement, elle a reçu ses ailes de mitrailleur de bord, devenant ainsi la deuxième femme au Canada à atteindre cet objectif (la première étant la caporal Alexandra Roy du 430 ETAH à Valcartier). En un an, elle a cumulé les heures de vol de façon intensive, volant de deux à trois jours par semaine à l’escadron. Elle a également continué à perfectionner ses connaissances théoriques et pratiques des techniques de combat aérien, tout en améliorant ses compétences en maniement d’armes sur une plateforme aérienne en tant que mitrailleur de bord.  

Sgt O’Driscoll envisage déjà le prochain défi. Elle aimerait continuer d’approfondir ses connaissances et elle est enthousiaste de prendre un rôle de mentorat auprès des nouveaux mitrailleurs de bord au sein de l’escadron. Elle comprend également la signification du service puisque, outre son temps passé au 438 ETAH, la Sgt O’Driscoll est pompière au Service des incendies d’Hudson et elle est commandant de section à son unité réserviste d’infanterie The Royal Montreal Regiment. 

 


Pour télécharger la dernière édition virtuelle du journal Servir, cliquez sur l'image. 





La nouvelle édition du Guide de la communauté militaire 2020-2021
Région Montréal est en ligne. Cliquez sur l'image pour y accéder.





Vous souhaitez être avisé des prochaines parutions du journal Servir ? Inscrivez-vous à notre liste d'abonnés
par courriel à l'adresse suivante : servir@forces.gc.ca