Novembre, le mois du souvenir

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

CLICK HERE TO ACCESS THE ENGLISH VERSION

28 octobre 2020 - Padre Evelien Martin-Brulleman, Aumônier, Garnison Saint-Jean

Le 11 novembre nous nous souviendrons de nouveau des soldats tombés lors des différentes guerres et endroits. Nous nous souviendrons aussi de nos camarades qui ont perdu un autre conflit, qui n’ont pas pu voir la lumière au bout du tunnel. Ils ne sont pas oubliés et ils occupent une place spéciale dans nos cœurs!


En Hollande (Pays-Bas) où je suis née, les Hollandais commémorent chaque année le sacrifice des soldats canadiens qui ont libéré notre pays. Les étudiants hollandais placent une fleur ou une bougie sur leur tombe. Les Pays-Bas ne veulent pas oublier et apprécient encore aujourd’hui ce que les soldats canadiens ont fait pour eux.


Un soldat se recueille dans le cimetière de Holten, au Pays-Bas.( Photo : MDN / Bibliothèque et archives Canada)


Connaissez-vous la marche de Nijmegen? Y avez-vous déjà participé? C’est une autre commémoration pour honorer et célébrer nos soldats qui ont participé à cet évènement. Après quatre jours de marche, ils sont accueillis à la ligne d’arrivée avec des fleurs et des félicitations. C’est une fête! J’encourage tous nos soldats à y participer.

Nous voulons donc remercier tous ces soldats tombés au combat et leur famille qui ont sacrifié leur vie dans ces guerres et conflits. Nous sommes si reconnaissants pour ce que vous avez fait! Nous ne voulons jamais oublier votre sacrifice et ceux de vos familles.

Un autre genre de bataille

J’ai une pensée spéciale pour les familles, amis et frères et sœurs d’armes de ceux qui ont perdu espoir dans une autre bataille. Il y a six ans, Jason Mullis et Rick Rogers dans The Morning Edition à CBC, ont dit : «les soldats qui sont morts par suicide méritent le même respect que ceux qui sont morts au combat parce qu’ils se sont également engagés à donner leur vie pour le Canada.» Nous les honorons et ne les oublions pas. Ils étaient des soldats, des héros aussi!

Quand tu dois te battre avec un ennemi intérieur, rappelle-toi qu’il y a un aumônier à tes côtés pour t’aider et t’encourager. N’attends pas et viens! Il n’y a pas de honte à demander de l’aide. Nous avons tous besoin d’aide à un moment ou l’autre.

Il est écrit: «Nous sommes pressés de tous les côtés, mais pas anéantis. Nous ressentons de la détresse, mais pas du désespoir; nous sommes persécutés, mais pas abandonnés; nous sommes abattus, mais pas détruits…»

Que Dieu vous réconforte avec le réconfort que seul Lui peut donner. Dieu connait chaque soldat. Il sait par où tu passes! Il est la lumière dans les ténèbres, l’espérance dans le désespoir, l’amour dans la solitude et la foi dans la souffrance. Car c’est Dieu qui a ordonné à la lumière de briller dans les ténèbres.

Merci pour votre service!
 


Pour télécharger la dernière édition virtuelle du journal Servir, cliquez sur l'image. 





La nouvelle édition du Guide de la communauté militaire 2020-2021
Région Montréal est en ligne. Cliquez sur l'image pour y accéder.





Vous souhaitez être avisé des prochaines parutions du journal Servir ? Inscrivez-vous à notre liste d'abonnés
par courriel à l'adresse suivante : servir@forces.gc.ca


November, the month of Remembrance

Padre Evelien Martin-Brulleman, Chaplain, Saint-Jean Garrison

November the 11th we will remember again our fallen fellow soldiers who died in different wars and places. We also remember our fellow soldiers who lost another kind of battle, who could not see the light anymore. They are not forgotten, and they still take a special place in our hearts! 

In the Netherlands (Holland) where I was born, they remember every year the sacrifice of the Canadian soldiers to liberate our country. Dutch school children honor Canadian soldiers by putting a flower or candle on their graves. Holland does not want to forget and they still much appreciate what the Canadian soldiers did for them.


A soldier pauses in the cemetery of Holten, Netherlands.

Did you know about the Nijmegen march? Did you already participate? This is another event where the Dutch people honor and cheer on the Canadian soldiers who participate in this event. After four days of march at the finish line, the Dutch people give flowers to our soldiers and congratulate them. It is a feast! I encourage every soldier to seek to participate in this event.

We want to thank all the fallen soldiers and their families who sacrificed their life in different wars and battles. We are so grateful for what you have done!  We never want to forget the sacrifice you and your families endured.

Another kind of battle

I want to give a special thought to the families and friends of fallen soldiers who lost hope in another kind of battle.

 Jason Mullis and Rick Rogers in The Morning Edition of CBC six years ago said: “Soldiers who died by suicide deserve the same respect as those who died in combat because they signed up to give their lives to fight for Canada.” We honor them and do not forget them. They were soldiers, heroes too!

Whenever you are battling the enemy from within, know that a chaplain is at your side to help and encourage you. Do not wait, come! There is no shame for asking help. Anybody can have a moment in their lives where they need support from another. 
It is written: “We are hard pressed on every side yet not crushed. We are perplexed, but not in despair; persecuted but not forsaken; struck down but not destroyed…”

May God comfort you with the comfort He only can give. God knows each soldier. He knows what you are going through! He is light in the darkness, hope in desperation, Love in loneliness, faith in suffering. For it is the God who commanded light to shine out of darkness.

Thank you all for your service!