Les absences répétées

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

CLICK HERE TO ACCESS THE ENGLISH VERSION
 

19 septembre 2020 - Rachelle Guitard, coordonnatrice Séparation et réunion des familles, CRFM
                                           

Pour de nombreuses familles militaires, l’automne est souvent synonyme de départ en déploiement. Bien que la vie militaire soit souvent méconnue du monde civil, le déploiement a une certaine visibilité dans les médias. Pensons, par exemple, aux vidéos touchantes des rassemblements de famille à l’aéroport, où réjouissance, fierté et soulagement sont au rendez-vous. 

Nous avons déjà abordé dans Servir différents moyens d’accompagner les familles durant cette longue période d’absence. Aujourd’hui, nous discutons d’une réalité ayant tout autant d’impact dans la communauté militaire, mais dont on entend peu parler. Il s’agit des absences fréquentes du foyer que le service militaire exige, pour la plupart du temps, et ce, tout au long de l’année.



Ces absences, telles que désignées par le programme « En route vers la préparation mentale » par la Commission de la santé mentale du Canada, peuvent être multiples dans l’année, de courte ou moyenne durée (une semaine à quelques mois), et annoncée avec de courts préavis. Ces absences précèdent souvent, mais pas nécessairement, un déploiement de longue durée. Les familles militaires et leurs membres doivent donc souvent composer avec beaucoup d’instabilité et d’imprévisibilité. Ils font preuve d’une flexibilité, d’une débrouillardise et d’un courage provoquant régulièrement l’admiration au Centre de ressources pour les familles militaires (CRFM).

Les défis des absences répétées sont similaires à ceux du déploiement, qui est moins fréquent mais de plus longue durée. Se succèdent alors l’anticipation du départ, le détachement, la désorganisation (réactions au départ), le regain d’une nouvelle stabilité, puis on repasse par ces mêmes étapes lors de la phase de retour. La principale différence, c’est que ce « cycle » se fait beaucoup plus rapidement, la famille ayant souvent peine à se stabiliser avant de vivre les chamboulements liés au retour, puis à ceux d’un autre départ. 

Pour certaines familles, cela peut provoquer de l’épuisement, où chaque déstabilisation, changement dans la routine ou imprévu devient de plus en plus difficile à digérer. Les réactions familiales gagnent en intensité, et en fréquence. Les petits ennuis deviennent des montagnes, et le moral est beaucoup plus difficile à remonter qu’avant. Dans le couple, on peut se sentir déconnecté de l’autre, ou penser qu’on voit de plus en plus les choses différemment. 

Bien sûr, la majorité des familles ne ressentent pas des effets catastrophiques, et trouvent toutes sortes de moyens inspirants pour tirer profit de ces épreuves. Un concours de circonstances étant souvent déterminant, les familles les plus résilientes et débrouillardes peuvent toutefois être dépassées par les évènements. 

De l’aide pour votre famille

Au CRFM, nous développons nos services et notre approche de manière à influencer le plus positivement possible les circonstances entourant les évènements vécus par les familles. En les aidant à mettre de la lumière et des mots sur ce qu’elles vivent, nous pouvons leur proposer plusieurs outils, qu’elles peuvent utiliser à leur manière.

Que ce soit pour obtenir de l’information sur les absences, des conseils, une écoute, du repos, ou même des activités pour se changer les idées, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Information: 

450 462-8777, # 6858  (Saint-Hubert)
450  358-7099 # 2520 (Saint-Jean-sur-Richelieu)
info.crfm@gmail.com 


La nouvelle édition du Guide de la communauté militaire 2020-2021 - Région Montréal est en ligne. Cliquez sur ce lien pour y accéder

Repeated absences


Rachelle Guitard, Separation and Reunion Coordinator - MFRC

For numerous military families, Fall is often synonymous with deployment. Even tough military life is often mysterious to the civil world, deployment has a certain visibility in the media. We think, for example, about the touching videos of reuniting families at the airport, where rejoicing, pride and relief are present. 

We have talked about different ways to accompany families during that prolonged absence in Servir. Today, we will be discussing a reality that has as much impact in the military community but is rarely talked about. It is the frequent absences that military service can demand, throughout the year. 



These absences, designed as such in the Road to Mental Readiness of the Mental Health Commission of Canada, can be multiplied throughout the year, of small or medium length (from a week to a few months) and announced on short notice. These absences can often precede a long-term deployment, but not necessarily. Military members and their families must often cope with a lot of instability and unpredictability. They show a flexibility, resourcefulness and courage that regularly elicit the admiration of the Military Family Resource Center (MFRC) staff.

The challenges of repeated absences are like those of deployment, which is less frequent but of longer length. In succession, the steps are the anticipation of departure, detaching, disorganization (reaction to departure), gaining of a new stability, and then they go through the same steps on return. The principal difference is that the cycle is quicker, the family has trouble stabilizing before living the changes of return, and then another departure comes. 

For certain families, this can cause exhaustion, where each destabilization, change in routine or mishap becomes more and more difficult to deal with. Family reactions gain in intensity and frequency, small problems become insurmountable and moral becomes more difficult to rally than before. Couples can feel disconnected from each other or start to think that they don’t see eye to eye. 

Of course, most families don’t experience catastrophic consequences and find all kinds of inspiring ways to find the positive in these hard situations. But life circumstances can play a determining role, even the most resilient and resourceful families can be overwhelmed by events. 

Help for your family

At the MFRC, we are developing our services and our approach as to positively influence circumstances surroundings events lived by families. By bringing light and putting words on their experience, we can suggest many tools that they can adapt to their reality.

If you need information about absences, advice, listening, rest or even activities to clear one’s head, don’t hesitate to contact us.

Information:

450-462-8777 # 6858 (Saint-Hubert)
450-358-7099 # 2520 (Saint-Jean-sur-Richelieu)
info.crfm@gmail.com 


The new edition of the Military Community Guide - Montreal Region is online. Click on this link to access it.