Le lieutenant-colonel Melissa Ramessar prend le commandement de l’ELRFC

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

21 août 2020 - Yves Bélanger, Servir

Déroulez vers le bas pour accéder à la banque de photos 

Le 20 août, le lieutenant-colonel Guillaume Tremblay a cédé le commandement de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes (ELRFC) au lieutenant-colonel Melissa Ramessar. La cérémonie était présidée par le brigadier-général Andrew Atherton, commandant de la Base des Forces canadiennes Borden et du Groupe de l’instruction de la génération du personnel militaire (GIGPM).

«Je suis ravie d’avoir l’honneur de commander l’ELRFC et diriger la formation de base des candidats à la profession des armes», a déclaré le Lcol Ramessar lors de son allocution. Elle s’est dite prête à faire face aux nombreux défis qui l’attendent dont l’entraînement des candidats dans un environnement de COVID-19 persistant.


À l’arrière, le commandant honoraire de l’ELRFC, Pierre-Paul Pharand, le premier maître de 1re classe Daniel Campbell, adjudant-chef du Groupe de l’instruction de la génération du personnel militaire (GIGPM), et l’adjudant-chef Alain Oligny, adjudant-chef sortant de l’ELRFC. À l’avant, le lieutenant-colonel Melissa Ramessar, commandant désigné de l’ELRFC, le brigadier-général Andrew Atherton et le lieutenant-colonel Guillaume Tremblay, commandant sortant de l’ELRFC. (Photo : Christian Jacques)

Celle-ci est la deuxième femme à commander l’ELRFC depuis sa création en 1968. Le capitaine de frégate Michelaine Lahaie avait occupé ce poste de 2012-2014.

Le Lcol Ramessar s’est enrôlée dans les Forces armées canadiennes en 2000 et a obtenu son diplôme du Collège militaire royal du Canada comme officier du Corps du Génie électrique et mécanique royal canadien (GEMRC) avec un baccalauréat en génie (mécanique).

La militaire a occupé des postes de commandement et d’état-major à tous les grades dans différentes unités. Elle a servi à Kandahar en Afghanistan, en Ukraine et lors de plusieurs autres opérations nationales. En 2019-2020, elle a été déployée au Liban, travaillant avec les Forces armées libanaises pour améliorer la gestion du matériel au niveau institutionnel et tactique.


Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF. Il s'agit de la dernière édition publiée avant la crise sanitaire.