Exposition en ligne sur le jour de la Victoire et son héritage

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

CLICK HERE TO ACCESS THE ENGLISH VERSION
 

15 août 2020 - Servir

Cette année marque le 75e anniversaire de la fin tant attendue de la Seconde Guerre mondiale, lorsque le Japon a capitulé, le 15 aout 1945. Le Canada en guerre contre le Japon, 1941-1945 – une exposition en ligne lancée aujourd’hui – porte sur la guerre contre le Japon et ses répercussions sur la population canadienne, à l’étranger et sur le front intérieur.

Réalisée par le Musée canadien de la guerre, l’exposition raconte la bataille de Hong Kong et les dures épreuves subies par les prisonnières et les prisonniers de guerre du Canada dans les camps japonais. Elle rappelle aussi le racisme dont ont été victimes les Canadiennes et les Canadiens d’origine japonaise – leur déplacement forcé et la perte de leurs maisons, entreprises et possessions –, pour conclure sur l’héritage laissé par la guerre contre le Japon dans un monde d’après-guerre radicalement changé.


Arrivée des soldats du Royal Rifles of Canada et du Winnipeg Grenadiers à Hong Kong, le 16 novembre 1941. (Photo : Collection d’archives George-Metcalf, Musée canadien de la guerre 19920085-1104_53)

« La contribution du Canada à la guerre livrée contre le Japon a souvent été éclipsée par sa participation aux campagnes alliées contre l’Allemagne et l’Italie, a déclaré Caroline Dromaguet, directrice générale par intérim du Musée canadien de la guerre. La bataille de Hong Kong a représenté une défaite particulièrement importante : elle a mené à de pénibles épreuves pour les prisonnières et les prisonniers de guerre du Canada et, au pays, à des réglementations abusives, voire tragiques à l’égard des Canadiennes et des Canadiens d’origine japonaise. »

Au moyen de 15 images et de 6 cartes clés, de textes informatifs et de récits de témoins, l’exposition en ligne permet au public de s’instruire sur la bataille de Hong Kong, sur le sort des prisonnières et des prisonniers de guerre du Canada ainsi que sur les campagnes menées dans les iles Aléoutiennes, en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique. Elle explore également le service de Canadiens d’origine chinoise en Asie et l’héritage durable, 75 ans plus tard, de la participation du Canada à la guerre contre le Japon.

L’exposition Le Canada en guerre contre le Japon, 1941-1945 est l’un des nombreux projets du Musée de la guerre soulignant le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il est possible de la voir dès maintenant à museedelaguerre.ca/guerre-contre-le-japon.

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF. Il s'agit de la dernière édition publiée avant la crise de la Covid-19.
 

An Online exhibition exploring VJ Day and its legacy


This year marks the 75th anniversary of the end of the Second World War, which finally drew to a close with the surrender of Japan on August 15, 1945. Canada at War Against Japan, 1941–1945 — an online exhibition launched today — explores the war with Japan and its impact on Canadians, both overseas and on the home front.

Produced by the Canadian War Museum, this exhibition presents the Battle of Hong Kong, along with the harrowing experiences of Canadians in Japanese prisoner-of-war camps, and their rescue at the end of the conflict. The exhibition also reflects upon racism toward Japanese Canadians — resulting in their forced relocation and loss of homes, businesses and property — and ends with a look at the legacy of the war against Japan in a dramatically changed post-war world.


Soldiers of the Royal Rifles of Canada and the Winnipeg Grenadiers arrive in Hong Kong, 16 November 1941. (Photo : 
George Metcalf Archival Collection, Canadian War Museum 19920085-1104_53)


“Canada’s contributions to the war against Japan are often overshadowed by Canadian participation in the Allied campaigns against Germany and Italy,” said Caroline Dromaguet, Acting Director General of the Canadian War Museum. “The Battle of Hong Kong was a particularly difficult loss, resulting in tremendous hardship for Canadians who became prisoners of war. The war also, however, led to a tragic miscarriage of justice for Japanese Canadians here at home.”

Through 15 key images, 6 maps, informative text and first-hand accounts, online visitors can learn about the Battle of Hong Kong, the Canadian prisoner-of-war experience, and campaigns in the Aleutian Islands, Southeast Asia and the Pacific. The exhibition also explores the service of Chinese Canadians in Asia, and the enduring legacy, 75 years later, of Canadian experiences during the war against Japan.

Canada at War Against Japan, 1941–1945 is one of several initiatives developed by the Canadian War Museum to mark the 75th anniversary of the end of the Second World War. The exhibition is now available at warmuseum.ca/war-against-japan.

Would you like to read Servir in its entirety? Click here to access the PDF (last edition before COVID-19)