Rester en forme durant le virus, défi ou habitude ?

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

CLICK HERE TO ACCESS THE ENGLISH VERSION

18 juillet 2020- 
Soldat Zachary Pronovost


N.D.L.R. En raison de la pandémie de COVID-19, les étudiants de la division canadienne du Détachement Saint-Jean de l’École de langues des Forces canadiennes ont dû quitter la Garnison Saint-Jean. À partir du 23 mars, c’est de leur foyer et grâce aux différentes ressources technologiques que ces militaires ont poursuivi l’apprentissage de leur langue seconde. Au nombre des exercices qu’ils ont eu à réaliser figurait la rédaction d’un article. Au cours des prochains jours, Servir publiera ces textes qui présentent leurs réflexions sur la crise sanitaire. 

Plusieurs personnes ont perdu cette habitude durant la pandémie. Celle de s'entrainer, courir, faire du sport. Un gros dilemme que plusieurs ont durant le confinement est de rester en forme en s'entrainant ou de profiter du congé pour relaxer et rien faire. Un choix difficile que plusieurs personnes doivent faire. 



Depuis que toutes les salles d’entrainement sont fermées, les piscines, et que tous les sports sont annulés, nous devons trouver un autre moyen de rester en forme. Certains ont décidé de commencer à courir et à marcher. D'autres se sont découvert de nouvelles passions. 

Il est vrai que c’est plus facile de ne rien faire chez nous et de profiter de la crise sanitaire pour relaxer, mais nous ne devons pas perdre les saines habitude vie que nous avions avant. Même si pour certains c'est un défi, le mieux est de garder la forme. Je suis d’accord que la motivation n’est pas toujours là, mais le résultat à la fin en vaudra la peine, j’en suis certain. 

En profiter pour sortir dehors, marcher, courir ou bien juste en profiter pour travailler sur son terrain. Comme on dit, la meilleure façon de rester en forme, c’est de travailler physiquement. Pour d’autres, continuer à s’entrainer à la maison n’est aucunement difficile: élastiques, poids, tapis roulant. Quand on est équipé, la motivation est plus présente que si on n'a rien pour s’entrainer. 

Le meilleur moyen pour continuer à s’entrainer est de se donner des mini challenges, et toujours vouloir en faire un peu plus que le jour d’avant. Par exemple, la première journée, courir un kilomètre le matin et faire 10 push-ups. Le lendemain, on refait la même chose, et quand on trouve que ça devient trop facile, on augmente un peu. On peut faire 1,2 km et 15 push-ups. En se donnant des mini défis, ça devient plus facile de s’entrainer, car on voit les progrès qu’on a fait depuis le début. 

Mais le plus important: marquer les progrès qu’on a réalisés pour nous encourager à continuer. C’est important de continuer à s’entrainer même si c’est un peu plus dur durant le confinement !

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF. Il s'agit de la dernière édition publiée avant la crise de la Covid-19.
 

Staying in shape during the pandemic, challenge or habit?


Written by Pte Zachary Pronovost

Editor’s note: As a result of the COVID-19 pandemic, students from the Canadian division of the Canadian Forces Language School – Saint-Jean Detachment had to leave Saint-Jean Garrison. From March 23, from their home and thanks to the various technological resources, these soldiers continued to learn their second language. One of the exercises they had to do was writing an article. Over the next few days, Servir will publish these texts which present their reflections on the health crisis.


A big dilemma that many people have during confinement is staying in shape by training or taking the leave to relax and do nothing. It’s a difficult choice that many people have to make. Several people lost this habit during the pandemic like training, running, and playing sports. 



Since all the training rooms are closed, the swimming pools, and all the sports are canceled, we have to find another way to stay in shape. Some have decided to start running and walking. Others have discovered new passion. 

It is true that it’s easier to do nothing at home and to take advantage of the confinement to relax but we must not lose the healthy lifestyle we had before. Even if for certains it’s a challenge, the best is to stay in shape. I agree that the motivation is not always there but the result at the end will worth it I am sure. 

Take the opportunity to go outside, walk, run or just work on your property. As we say, the best way to stay in shape is to work out physically. For others, continuing to train at home is not difficult as they have rubber bands, weights, treadmill. When you are equipped, the motivation is higher than if you have nothing. 

The best way to continue training is to give yourself mini challenges. You always need to do a little bit more than the day before. For example, the first day, you can run one kilometer in the morning and do 10 push-ups. The next days, you can do the same exercise and when you find that it has become too easy, you can make it more difficult, 1.2 km and 15 push-ups for example. By giving yourself mini challenges like that, it becomes easier to train because you can see the progress you have made from the start. 

But the most important thing is marking the progress you have made to encourage you to continue because it is important to continue training, even if it is a little harder during confinement.

Would you like to read Servir in its entirety? Click here to access the PDF (last publication before the Covid-19 crisis).