La confiance, si difficile à avoir et si simple à perdre

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

CLICK HERE TO ACCESS THE ENGLISH VERSION
 

09 juillet 2020 - Rose-Annie Lauzon, travailleuse sociale, coordonnatrice prévention, soutien et intervention - CRFM

Pour qu'une relation fonctionne, un lien doit être créé. Que ce soit en amitié ou en amour, chacun sait que la confiance est la base d’une relation. Mais ce que l'on ignore, c'est que pour accorder pleinement sa confiance, il faut tout d’abord avoir confiance en soi. Un processus long, qui commence dès le plus jeune âge, et se construit au fil des années.

Comment ça fonctionne?
 

On reconnaît quatre étapes indispensables au développement de la confiance en soi: 
- La sécurité intérieure qui se développe souvent lors des premières années de vie d’un humain
- L’affirmation de ses besoins qui se développe aussi dans les premières années
- L’acquisition des compétences s'étire au fil des ans. 
- La reconnaissance par les autres s’obtient souvent lors de l’adolescence. 


 
Toutes ces étapes évoluent au fil de la vie, en se construisant, en se renforçant et selon les circonstances, en se détruisant. L’adolescence est l’un des moments où la confiance en soi est mise à l’épreuve le plus durement. 

Un cercle vertueux

C’est avec cette confiance en soi que nous sommes capables de faire confiance à l’autre. C’est ainsi que nous créons nos relations d’amitié ou d’amour. Ce sont aussi ces relations qui nous permettent d’augmenter encore notre confiance en soi. En somme, nous avons besoin d’être entourés pour nous construire une confiance en nous-mêmes et nous avons besoin d’assez d’espace pour pouvoir faire confiance à l’autre.

Quelques pistes pour augmenter sa confiance en soi

1. Faire un travail d’introspection. Cela signifie évaluer ses forces et ses faiblesses, reconnaitre ses valeurs.
2. Accepter qui nous sommes. C’est en faisant ce pas que l’on pourra s’améliorer, évoluer. Cette acceptation consiste à savoir aimer ce que nous sommes, même dans nos imperfections.
3. Être authentique.
4. Ne pas se comparer. Il faut cesser de regarder les autres et se concentrer sur nous-mêmes.
5. S'octroyer le droit à l’erreur. Personne n’est parfait. Il convient de lâcher-prise lorsqu’une erreur a été commise, la corriger et apprendre de cette erreur.
6. Se donner des défis à relever. Du plus grand au plus petit, chaque défi nous permet de mieux connaître nos capacités et d’être fier d’avoir tenté le coup. 
7. Se récompenser. N'attendez pas que les autres vous félicitent lors d'un succès. L’important, c’est que vous vous félicitiez.
 
Si vous désirez en savoir davantage et découvrir d'autres conseils pour augmenter la confiance en soi, venez nous rendre visite au Centre de ressources pour les familles des militaires (CRFM). Les intervenants psychosociaux vous accueillent, vous écoutent et vous soutiennent dans les moments complexes de votre vie.  
 
Information : Rose-Annie Lauzon 
450 462-8777 # 6837 (Saint-Hubert)
450 358-7099 # 6470 (Saint-Jean) 
rose-annie.lauzon@forces.gc.ca

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF. Il s'agit de la dernière édition publiée avant la crise de la Covid-19.
 

Confidence, so difficult to build, so easy to lose

Rose-Annie Lauzon, Social Worker, Prevention, Support and Intervention Coordinator – MFRC

For a relationship to work, a bond must be created. Whether in friendship or love, everyone knows that trust is the basis of a relationship. But what we don't know is that in order to fully trust, we must first have confidence in ourselves. It is a long process, starting at a very young age and building up over the years.
 
A long process 


There are four essential steps to developing self-confidence. The first is internal security, which often develops during the first years of a human being's life, and the second is the affirmation of one's needs. The third is the acquisition of skills, which stretches over the years. Finally, the last is recognition by others, which is often achieved during adolescence. All of these stages evolve throughout life, building, strengthening and, depending on circumstances, destroying. Adolescence is one of the times when self-confidence is put to the test the hardest. 

A virtuous circle 

It is with this self-confidence that we are able to trust others. This is how we create our relationships of friendship or love. It is also these relationships that enable us to further increase our self-confidence. In short, we need to be surrounded to build up our self-confidence and we need enough space to be able to trust the other person.

Some ways of building self-confidence

1. Doing some introspection. This means assessing one's strengths and weaknesses, recognizing one's values.
2. Accepting who we are. It is by taking this step that we will be able to improve and evolve. This acceptance consists in knowing how to love who we are, even in our imperfections.
3. Being authentic.
4. Not comparing ourselves. We must stop looking at others and focus on ourselves.
5. Giving yourself the right to make mistakes. No one is perfect, we must let go when a mistake has been made, correct it and learn from it.
6. Challenging yourself. From the biggest to the smallest, each challenge allows us to learn more about our abilities and to be proud to have taken the chance. 
7. Rewarding yourself. Don't wait for others to congratulate you on success. The important thing is that you congratulate yourself.


 
If you would like to learn more and discover additional tips on how to increase your self-confidence, come visit us at the Military Family Resource Centre (MFRC). The psychosocial counsellors welcome you, listen to you and support you in the complex moments of your life.  

Information: Rose-Annie Lauzon 
450-462-8777 # 6837 (Saint-Hubert)
450-358-7099 # 6470 (Saint-Jean) 
rose-annie.lauzon@forces.gc.ca


Would you like to read Servir in its entirety? Click here to access the PDF (last edition before COVID-19)