Le 438e Escadron tactique d’hélicoptères accueille son nouveau commandant

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF
08 juillet 2020- Lieutenant Frédérique Rousseau, officier des affaires publiques - 438 ETAH

La cérémonie de passation de commandement entre le colonel Martin Houle et le lieutenant-colonel Stéphane St-Onge a été hors du commun, en ce matin du 7 juillet 2020, au hangar Hartland de Montarville Molson du 438e Escadron tactique d’hélicoptères (438 ETAH).

En ce temps de pandémie de la COVID-19, où tous s’adaptent aux nouvelles règlementations de distanciation sociale, la cérémonie a eu lieu dans un format plus intime et sans parade officielle de ses membres, les Wildcats. La Musique du 438 ETAH a été réduite à cinq musiciens et seules les familles du commandant sortant et du commandant désigné ont été invitées, ainsi que quelques dignitaires. À défaut d’avoir été présents, les Wildcats et les membres de la 1re Escadre de Kingston peuvent encore voir la cérémonie en différé, grâce aux innovations technologiques offertes par les médias sociaux, qui nous permettent de rester rapprochés. 


Le commandant sortant, le colonel Martin Houle, et le commandant désigné, le lieutenant-colonel Stéphane St-Onge, découpent le gateau au sabre suite à la cérémonie de passation de commandement. (Photo : Cpl Laura Landry, technicienne en imagerie - 438 ETAH)

La cérémonie ne manquait toutefois pas de solennité. Elle était présidée par le commandant de la 1re Escadre, le Col Travis Morehen, qui a pris la parole pour remercier le Col Houle de son bon travail. Il l’a félicité pour avoir fait une différence positive dans l’unité. Il a aussi souhaité au Lcol St-Onge de la force et du courage pour diriger avec dévotion et intégrité le 438 ETAH.

Le mandat de deux ans du Col Houle a été fortement marqué par la mission de l’OTAN en Irak, qui s’est étalée sur deux rotations pour une durée de 13 mois. «Ce fut un défi incroyable qui a demandé un effort de tous. […] Je suis très fier de cet accomplissement et notre succès est directement lié au professionnalisme et à la résilience des Wildcats.» Pendant cette mission, le 438 ETAH a continué de donner des cours, a rempli plusieurs tâches de soutien, a pris part à Op LENTUS en 2019 et, plus récemment, à Op LASER.

Le commandant désigné n’est pas un nouveau membre de la famille des Wildcats. De 2001 à 2017, il était un membre présent et engagé. C’est donc avec fierté et émotion que le Lcol St-Onge a accepté la position de commandant du 438 ETAH. «Le bien-être, le travail d’équipe et l’excellence seront au centre de ma vision. […] Je vous promets que l’Escadron du 438 est et demeurera une valeur ajoutée à la 1re Escadre », a-t-il mentionné lors de son allocution.

Les membres du 438 ETAH souhaitent la bienvenue au Lcol St-Onge et du succès au Col Houle dans la poursuite de ses projets.

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF (Dernière édition publiée avant la crise de la Covid-19)