Un vif succès pour le Service TI

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

25 juin 2020- Yves BélangerServir

Malgré le confinement imposé par la COVID-19, le Service des technologies de l’information du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada a tenu ses trois jours de développement professionnel annuel. La différence cette année : le tout a été tenu à distance. 

Le major Maxime Fournier, commandant de l’Escadron des transmissions et commandant-adjoint du Service des technologies de l’information du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada, explique que son équipe s’est rapidement mobilisée pour réorganiser l’activité. « Nous nous sommes virés sur un 10 cents pour modifier l’agenda et les thèmes proposés. » Rappelons que cette journée de formation devait rassembler le personnel civil et militaire travaillant aux garnisons Saint-Jean et Montréal ainsi qu’à la Base Valcartier.


Le major Maxime Fournier, commandant de l’Escadron des transmissions et commandant-adjoint du Service des technologies de l’information du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada. (Photo : courtoisie)

Pour le Maj Fournier, il était important de maintenir ces trois jours de formation annuelle. « C’est un événement attendu chaque année par les membres de l’équipe. C’est excellent pour la cohésion. »

Grâce à la plateforme numérique Webex, les 125 participants ont pu assister à trois formations. La première, Introduction au coaching, était offerte par l’École de la fonction publique. Les deux autres étaient quant à elles adaptées à la situation actuelle. « Loin des yeux, près du cœur, a permis de donner des trucs pour aller chercher le maximum d’efficacité en situation de télétravail. » Santé globale en confinement et santé financière, était quant à elle offerte par Carl Coicou, de la Promotion de la santé, et Mario Lambert, de la Financière SISIP. « M. Coicou a donné des conseils pour diminuer le stress que la situation de confinement a pu causer. Quant à lui, Martin Lambert a parlé de l’importance de tenir une saine gestion, surtout pendant une situation comme celle que nous vivons actuellement. »

Le Maj Fournier est très satisfait de la qualité des présentations et de l’expérience globale. « Les participants nous ont donné de très bons commentaires. Plusieurs étaient même contents de pouvoir faire ce développement professionnel à distance puisqu’ils n’auraient pas été en mesure de se déplacer, même s’il n’y avait pas eu de confinement. »
Il ajoute que les formations ont été enregistrées et seront précieusement conservées. « Nous les mettrons à la disponibilité des nouveaux employés qui se joindront à notre service au fil du temps. »

Trouver des solutions

Depuis le début de la crise sanitaire, le Service de technologie de l’information s’est adapté pour continuer à offrir des services de qualité à sa clientèle. « Les gens de l’équipe se sont serrés les coudes afin de trouver des solutions rapides à la problématique et j’en suis très fier. J’ai été épaté par la créativité de l’équipe. »

Offrant des services essentiels, le département a dû adapter rapidement le milieu de travail pour permettre aux employés de répondre aux besoin des clients. « Actuellement, nous avons la moitié du personnel sur place et l’autre qui travaille de la maison. Ils alternent régulièrement. »


Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF (Dernière édition publiée avant la crise de la Covid-19)