Pour le mieux-être des aînés

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

1er juin 2020- Yves BélangerServir

Le bombardier-chef Estelle Côté, du 2e Régiment d’artillerie de campagne, n’avait qu’un objectif en tête lorsqu’elle est arrivée au centre d’hébergement et de soin de longue durée (CHSLD) Argyle, à Saint-Lambert, dans le cadre de l’Opération LASER : assurer le bien-être des personnes âgées résidant à cet endroit.

La réserviste se dit heureuse de participer à une telle opération militaire. Elle a pu constater à quel point les aînés de l’établissement manquaient de présence humaine depuis le début du confinement. « Voir le sourire des résidents parce qu’ils sont contents de nous voir est ma récompense. J’adore les échanges que j’ai avec la plupart d’entre eux. »


Le bombardier-chef Estelle Côté

Dure réalité

Ce qu’elle a trouvé difficile a été de voir deux des membres de son équipe tomber au combat. « Ils ont été infectés par la Covid-19 et ont été mis en quarantaine. Je trouve ça triste. » 

Elle est bien consciente du danger de contamination qu’implique ce déploiement, malgré l’équipement de protection individuelle et les autres mesures de protection des Forces. Elle soutient ne pas avoir peur d’être elle-même infectée. « Je m’inquiète plus pour les autres que pour moi. Je suis faite ainsi. »

Leadership

Le Bdrc Côté en est à son tout premier déploiement. Elle explique que cette expérience est fort enrichissante. « Cela me permet de me développer, notamment en matière de leadership. »

Bien entendu, il lui a fallu prendre le temps de bien s’intégrer à son arrivée au CHSLD Argyle. « J’ai adapté ma philosophie de travail. Pour moi, c’est une nouvelle expérience et j’essaie d’en retirer le meilleur. »


Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF (Dernière édition publiée avant la crise de la Covid-19)