Des timbres pour les 75 ans du jour de la Victoire 

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

CLICK HERE TO ACCESS THE ENGLISH VERSION

08 mai 2020- Servir


Postes Canada a dévoilé deux timbres en l'honneur des Canadiens déployés outre-mer ou sur le front intérieur. Ces vignettes marquent le 75e anniversaire du jour de la Victoire en Europe (8 mai 1945), quand la Seconde Guerre mondiale a pris fin sous la capitulation de l'Allemagne nazie devant les forces alliées.

Les timbres racontent l'histoire de Léo Major, un soldat qui s'est battu pour libérer les Pays-Bas, et de l'employée d'usine Veronica Foster, qui a contribué au recrutement d'une main-d'œuvre féminine en temps de guerre. Ensemble, ils symbolisent les plus de deux millions de Canadiens et de Canadiennes qui ont joué un rôle important dans la victoire des Alliés.




En avril 1945, le soldat Léo Major du Régiment de la Chaudière de l'Armée canadienne fait partie des forces alliées qui, en avançant rapidement à travers la Hollande, libèrent les civils néerlandais d'années brutales d'occupation nazie. Léo Major, surnommé « le fantôme borgne » après avoir perdu partiellement la vue à la suite de l'explosion d'une bombe, se porte volontaire avec son ami, le caporal Welly Arsenault, pour partir en reconnaissance dans la ville de Zwolle alors occupée par les Allemands. Quand Welly Arsenault est tué en début de mission, Léo Major se venge en prenant lui-même d'assaut les postes ennemis. Il piège les Allemands en leur faisant croire à une attaque massive et capture à lui seul des dizaines de prisonniers. Avec l'aide de la résistance locale, il force l'ennemi à se retirer. L'héroïsme de Léo Major lui a valu la Médaille de conduite distinguée et la gratitude éternelle des habitants de la ville.

L'armée et l'économie du Canada ont reçu l'appui d'un nombre sans précédent de Canadiennes qui ont joué un rôle essentiel dans les usines et sur les fermes pendant la guerre. Veronica Foster était l'une d'elles. Jeune femme patriotique d'une grande vivacité, elle passe ses journées à assembler des mitrailleuses Bren dans une usine de Toronto, où elle est découverte. Le gouvernement la surnomme « Ronnie, la fille à la mitrailleuse Bren » dans le cadre d'une efficace campagne promotionnelle qui encourage les femmes de cette génération à se retrousser les manches et à se joindre à l'effort de guerre. Veronica Foster aurait inspiré la création de l'icône fictive « Rosie la riveteuse » qui est apparue plus tard dans des publicités aux États-Unis.

Les timbres et les articles de collection sont disponibles en ligne à postescanada.ca/achat. 

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.
 

Canada Post honours the 75th anniversary of Victory in Europe Day


Canada Post unveiled two stamps honouring every Canadian who served overseas and on the home front to mark the 75th anniversary of Victory in Europe Day (May 8, 1945), when Nazi Germany surrendered to Allied forces, ending the Second World War in Europe.

The stamps tell the stories of Private Léo Major, who fought to liberate the Netherlands, and factory worker Veronica Foster, who helped recruit women to the wartime workforce. Together, they symbolize the more than two million Canadian men and women who played a key role in the Allied victory.    



In April 1945, Private Major, of the Canadian Army's Régiment de la Chaudière, was part of the Allied force advancing rapidly through Holland, liberating Dutch civilians from years of brutal Nazi occupation. Known as the "One-eyed Ghost" after a bomb blast left him with only partial vision, Major and his friend Corporal Welly Arsenault had volunteered to scout the German-occupied Dutch town of Zwolle. When Arsenault was killed early in the mission, Major took revenge by storming the enemy outposts alone. Tricking the Germans into believing they were under full attack, he single-handedly captured dozens of prisoners and, with the help of the local resistance, forced the enemy's retreat. Major earned the Distinguished Conduct Medal and the lasting gratitude of the townspeople for his heroism.



Canada's military and economy were supported by unprecedented numbers of Canadian women who filled vital roles in factories and on farms during the war. Foster was among them. A vivacious and patriotic young woman, she spent her days assembling Bren machine guns at a factory in Toronto, where she was discovered. The Canadian government created a powerful promotional campaign around "Ronnie the Bren Gun Girl," motivating a generation of women to roll up their sleeves to support the Allied effort. Foster is thought to have inspired the creation of the fictional "Rosie the Riveter" character in ads that later appeared in the United States.

Stamps and collectibles are available at canadapost.ca/shop

Would you like to read Servir in its entirety? Click here to access the PDF.