Opération LASER : des militaires pour prêter main-forte dans les CHSLD

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

20 avril 2020- Yves BélangerServir

La Force opérationnelle interarmées Est (FOI (E)) envoie des militaires en reconnaissance dans les centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) afin de faire l’évaluation de la situation en réponse à une demande de la province de Québec. Pour le moment, l’analyse des besoins de cinq CHSLD du Grand Montréal se fera en collaboration avec les équipes civiles sur place.
 
Suite à une entente entre les gouvernements provincial et fédéral, des militaires avec une formation médicale seront déployés pour appuyer le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) en lien avec la crise de la COVID-19. Le MSSS a identifié les CHSLD comme étant les établissements nécessitant le plus d’aide. « Les Forces armées canadiennes (FAC) ont travaillé étroitement avec les partenaires gouvernementaux pour identifier les priorités et les établissements où les FAC peuvent avoir le plus grand impact selon nos capacités », explique le lieutenant Frédéric Thouin, officier d’affaires publiques de la 2Division du Canada (2 Div CA) et de la FOI (E).


Des membres du 4e Groupe des services de santé (4 Gp Svc S) reçoivent une formation dans le but de venir en aide aux autorités civiles dans les CHSLD durant l’Opération LASER à la Garnison Saint-Jean le 18 avril 2020. (Photo : Myki Poirier-Joyal - Imagerie Saint-Jean)

Il explique qu’avant de déployer les renforts militaires dans les CHSLD identifiés par le MSSS, les équipes de reconnaissance et de liaison se rendent dans ces établissements afin d’évaluer clairement les besoins essentiels. « Cette démarche de planification primordiale permettra de s’assurer que les militaires déployés par la suite dans les CHSLD répondront efficacement aux besoins, en appui aux équipes civiles déjà sur place dans ces établissements. »

Le contexte actuel est sans précédent et affecte toute la population québécoise. « Nous sommes fiers que des militaires contribuent à combattre la COVID-19 dans les CHSLD suite à une demande du gouvernement du Québec qui a été approuvée par les autorités fédérales. En plus de leurs compétences médicales, ces militaires sont entraînés pour travailler efficacement en équipes dans des environnements dynamiques », a déclaré le brigadier-général Gervais Carpentier, commandant de la 2 Div CA et de la FOI (Est).

Prêts à relever le défi

Le colonel Manon Asselin, commandant du 4Groupe des services de santé (4 G Svc S), rappelle que l’une des pierres angulaires de la médecine militaire est la gestion des maladies infectieuses dans un environnement militaire comme les bases, les camps, les navires et les bases aériennes. « Nos militaires spécialisés en soins de la santé sont prêts à faire face aux défis qui les attendent et ils sont équipés en conséquence. Ils possèdent des connaissances et des compétences qui leur permettent d'intervenir en milieu de santé de concert avec les agences civiles afin de soutenir leurs concitoyennes et concitoyens pendant cette période difficile. »

Lorsque les mandats et tâches seront clarifiés ultérieurement, les équipes d’intervention déployées seront composées d’une/un infirmière/er et de 12 techniciens du 4 G Svc S, appuyés par du personnel de soutien. Le Col Asselin ajoute que les militaires seront déployés en petits groupes et respecteront rigoureusement les normes et procédures établies par le MSSS afin de veiller à la protection des patients, du public et du personnel civil et militaire dans les efforts de lutte à la COVID-19. « Leurs tâches varieront selon les besoins identifiés par nos partenaires civils. Entre autres, les militaires appuieront les professionnels civils de la santé déjà sur place en renforçant les effectifs de chaque endroit. » 

Afin d’être prêts à répondre à l’appel pour défendre les intérêts des citoyennes et citoyens du Québec et du Canada, les membres de l’équipe de la 2 Div CA et de la FOI (Est) sont en isolement volontaire depuis le 13 mars.

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.