Une première participation au Défi ICEMAN

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

CLICK HERE TO ACCESS THE ENGLISH VERSION

13 mars 2020 - Yves Bélanger, Servir


Pour la première fois cette année, des membres du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada ont participé au volet par équipe du Défi ICEMAN qui a eu lieu à la Base Valcartier du 25 au 27 février. Avec plus de 1 000 participants, le Défi ICEMAN 2020 a battu un record de participation.

Quatre équipes ont été formées avec des militaires des Garnisons Saint-Jean et Montréal ainsi que de la Base Valcartier. « Les militaires se relayaient dans les épreuves suivantes : 5,9 km de marche avec une charge de 27 livres sur le dos, 5,2 km en raquette, 8,7 km de ski de fond militaire et 7 km de course et de tir avec arme (C7). Les équipes ont toutes bien performé pour cette première participation », soutient le capitaine Rachel Lefebvre, officier des affaires publiques de la Base Valcartier, du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada.


Des membres du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada ont participé au volet par équipe du Défi ICEMAN

Rappelons que le Défi ICEMAN est un pentathlon militaire hivernal d’environ 25 km qui a lieu depuis 2016 dans le secteur du Centre Castor, sur la Base Valcartier. L’événement organisé par le 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada est une opportunité unique pour les athlètes des Forces armées canadiennes de se dépasser.
Des participants de la région

Diverses unités de réserves du Québec dont celle du The Sherbrooke Hussars avaient inscrits des membres pour participer à cette compétition hivernale annuelle.

Le Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean) était également représenté par 14 élèves-officiers de l’équipe d’habiletés militaires qui ont participé au volet individuel. « Ils ont relevé le défi des épreuves du 5,9 km de marche avec charge, du 5,2 km de raquettes en montagne, du 8,7 kilomètres de ski de fond militaire et le 7 km de course avec tir mi-parcours », indique l’adjudant Pascal Labbé, adjudant exercice militaire au CMR Saint-Jean.

Celui-ci soutient que depuis le mois de janvier, les 14 jeunes athlètes se sont entraînés en vue de cette compétition. « Ils ont pu développer de la résilience physique et mentale en plus d’acquérir des compétences qui leur seront utiles et indispensables tout au long de leur carrière militaire. »

Parmi les élèves-officiers qui se sont démarqués, notons l’Élof Laurier Valcourt qui a terminé 11e sur 84 participants de sa catégorie (homme de moins de 34 ans) et 14e chez les hommes de tous les âges. C’est la deuxième fois que celui-ci obtient la meilleure performance masculine parmi les participants du CMR Saint-Jean.

Pour sa part, l’élève-officier Salome Larochelle a terminé troisième parmi les neuf femmes inscrites dans la catégorie de moins de 34 ans et sixième parmi les participantes de tous les âges.
 

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.