De l’athlétisme au CMR Saint-Jean

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

26 février 2020 - Yves Bélanger, Servir

L’équipe de cross-country du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean) a participé les 15 et 16 février à une compétition d’athlétisme. L’entraîneur de l’équipe, Luc Morin, souhaite développer les aptitudes des élèves-officiers pour cette discipline. 

L’entraîneur explique sa décision par le fait qu’il remarque que les athlètes issus du milieu militaire ont en général des composantes physiques de force qui sont plus adaptées à l’athlétisme. « Les bons coureurs de cross-country sont des athlètes qui, en plus de la force, ont des composantes d’endurance et de vitesse, ce qui est idéal pour des distances de plus 1 500 mètres. En travaillant avec les élèves-officiers, je découvre qu’ils ont davantage les atouts pour performer sur de plus courtes distances comme celles proposées en athlétisme. »


Les élèves-officiers membres du club de cross-country et d’athlétisme du CMR Saint-Jean. À l’arrière : Antoine Lachance (Tracy), Jonathan Côté (Iberville), Sara Wauthier (Iberville), Samuel Fortin (Tracy), Nicholas O’Brien (Jolliet), Alexander Ewing (Iberville), Charles Domingue (Jolliet), Jérémy Labbé (Iberville), Théodore Chase (Richelieu) et Justin Brassard (Jolliet). À l’avant : Thomas Turmel (Richelieu), Carrie Faith Magannon (Jolliet), David Bolduc (Richelieu), Camille Sénécal (Jolliet), Louis-François Dupuis (Richelieu) et Rose Démétré (Jolliet). (Photo : CMR Saint-Jean)

Un des élèves-officiers qui a participé récemment à la compétition d’athlétisme à Ottawa, l’Élof Jonathan Côté, de l’escadron Iberville, a réussi à terminer en milieu de peloton en complétant le 1 550 mètres en 4:25:51. « En entraînant les jeunes du club davantage en fonction de l’athlétisme, les résultats seront encore meilleurs au cours des prochaines compétitions. »

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.