L’islam démystifié

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

12 février 2020 - Yves Bélanger, Servir

Les 3 et 4 février, une conférence sur l’islam, proposée par l’Équipe Diversité + (D+), a été présentée aux Garnisons Saint-Jean et Montréal ainsi qu’à la Base Valcartier. Plus de 250 personnes ont assisté à l’une des trois rencontres.


Le capitaine Kevin Côté, du Quartier général de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Est), membre du sous-comité religion et spiritualité de l’Équipe D+, est l’instigateur de cette présentation. C’est la tuerie survenue dans une mosquée de Nouvelle-Zélande en mars 2019 qui l’a convaincu de proposer une telle activité. « Un courriel du major-général Jennie Carignan, alors commandant de la 2e Division du Canada, m’a inspiré. Elle expliquait que l’ignorance et l’incompréhension sont à la source des préjugés qui entraînent de tels gestes ignobles », a expliqué ce dernier qui s’est converti à l’islam il y a cinq ans.


Le capitaine Kevin Côté, du Quartier général de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Est) et membre de l’Équipe D+, Mark Bradley, religiologue, et Josianne Leduc, officier plan & programmes ressources humaines au ministère de la Défense nationale et de l'Équipe D+. (Photo: Claude Tourville)

Le conférencier invité était Mark Bradley, religiologue et chercheur au Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora. En 90 minutes, il a raconté l’origine de la religion musulmane et les grandes lignes de son histoire jusqu’à nos jours.

Tout au long de sa présentation, le chercheur a fait le parallèle entre les croyances du christianisme, du judaïsme et de l’islam. Il a pris le temps de rectifier certains mythes tels que la majorité des musulmans sont Arabes. « Le plus grand nombre de musulmans, à environ 80 %, se retrouve en Asie, dans des pays tels que l’Indonésie, le Pakistan, l’Inde et le Bangladesh. Contrairement à ce que plusieurs croient, les Arabes ne sont pas tous des adeptes de l’islam, il y a environ 10 % d’Arabes qui sont d’autres religions ou croyance que l’Islam », a-t-il spécifié. 

Mark Bradley a également présenté les différentes écoles de pensées issues de l’islam en rappelant l’importance de dissocier la religion musulmane des politiques mises en place par certains groupes musulmans. 

La rencontre s’est terminée par une période de questions au cours de laquelle les participants ont pu approfondir leur connaissance à propos de cette religion. 

Joignez-vous à l’Équipe D+

L’Équipe D+ est formée d’employés militaires et civils qui oeuvrent bénévolement pour répondre aux préoccupations des membres de l’Équipe de la Défense et améliorer la qualité de vie au travail. Les personnes handicapées, LGBTQ, les minorités visibles, les Autochtones, les femmes et les personnes de religions et spiritualités variées y sont représentées. Pour information : SvcPersEquipeD@intern.mil.ca.

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.