Noël loin de ses proches

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

11 décembre 2019 - Yves Bélanger, Servir

Le temps des Fêtes est synonyme de festivités et de retrouvailles en famille. Comme plusieurs militaires canadiens déployés, le sergent Charles Costo-Brossoit, des Fusiliers Mont-Royal, et le capitaine Dereck Pigeon, du 12e Régiment blindé du Canada, devront vivre cette période loin de leurs proches. Les deux réservistes, actuellement en Lettonie dans le cadre de l’Opération REASSURANCE, ont bien voulu s’entretenir avec Servir.


C’est la toute première fois que le Sgt Costo-Brossoit sera absent de la maison pour la période des Fêtes. « En fait, j’en suis à mon tout premier déploiement à l’étranger. » 


Le sergent Charles Costo-Brossoit, des Fusiliers Mont-Royal. (Photo : courtoisie)

Il avoue se sentir un peu coupable de cette situation. « Pour ma petite famille, Noël est une occasion de passer du temps ensemble. C’est une période de nostalgie, surtout pour mes parents avec lesquels on se remémore les souvenirs du temps des Fêtes de l’époque où j’étais enfant. Comme plusieurs familles, c’est aussi une occasion de voir des cousins distants avec qui c’est habituellement difficile de passer du temps. Je trouve donc dommage de ne pas pouvoir être là cette année pour vivre cela. »

Quant à lui, le Capt Pigeon en est à son deuxième déploiement à l’étranger. Il s’agira cependant de la première fois qu’il sera éloigné de sa famille et de ses proches pendant la période de Noël. « Mon premier déploiement a eu lieu en 2016 sur l’Opération REASSURANCE en Pologne. J’étais parti six mois entre février et septembre. »
Cette fois, son déploiement qui se terminera le 6 janvier 2020 aura été d’un an. « J’ai passé les neuf premiers mois avec la Force Opérationnelle Lettonie. On a par la suite prolongé mon déploiement de trois mois avec l’équipe de l’Éléments de soutien national. » 

Il explique que c’est la deuxième fois qu’il passe Noël en dehors du Québec. « La première fois, j’étais muté ailleurs au Canada. » Il avoue trouver difficile cette fois de se retrouver loin de sa famille. « Après 12 mois, je sais que mes proches s’ennuient et ils me manquent aussi. Toutefois, j’ai pu leur envoyer des cadeaux qui devraient arriver juste à temps pour Noël. » 


Le capitaine Dereck Pigeon, du 12e Régiment blindé du Canada, à Trois-Rivières. (Photo : courtoisie)

Heureusement, le militaire est passionné par son travail. Cela l’aide à mieux vivre la situation. « J’aime ce déploiement et ce que j’y fais. De plus, je travaille avec une équipe formidable. C’est ma deuxième famille. »

Le Capt Pigeon soutient qu’il ne devrait pas trouver la journée de Noël trop difficile puisque le boulot le gardera occupé. « Le travail n’arrête pas en déploiement et le temps des Fêtes n’est pas une exception. »
Les deux militaires terminent en indiquant qu’ils comptent participer aux festivités organisées au sein de leur unité. « Le personnel muté à Riga organise un souper d’orphelins pour que personne ne passe la soirée seul. Ça nous aidera à garder le moral », lance le sgt Costo-Brossoit.

Des messages à leurs proches 

Voici les messages que ces deux militaires actuellement déployés en Lettonie ont voulu lancer à leur famille en cette période de réjouissances :

« Je suis extrêmement reconnaissant du support dont vous me faites part ! Merci de m’encourager, même si c’est parfois difficile pour vous. Je vous aime, et je pense à vous tous les jours. »
Sergent Charles Costo-Brossoit

« Merci de me supporter en déploiement et joyeuses Fêtes ! »
Capitaine Dereck Pigeon

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.