Les visages du Groupe de soutien : caporal Jérémie Marcil

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

11 décembre 2019 - Yves Bélanger, Servir
 
Le Groupe de soutien de la 2e Division du Canada, qu’on appelle plus communément le «GS», est une formation composée de sept unités qui offrent des services dans trois zones géographiques : la Garnison Saint-Jean, la Garnison Montréal et la Base Valcartier. Dans cette rubrique mensuelle, le GS vous présente des membres de son personnel, qui travaillent souvent dans l’ombre. LUMIÈRE !

Nom :

Caporal Jérémie Marcil

Poste occupé :
Gardien suppléant crypto et opérateur centre des messages

Lieu de travail :
Garnison Montréal



Aime
Puisque notre équipe travaille loin des autres membres du Service des technologies de l’information, ce que je préfère de mon travail, c’est l’ambiance qui règne au sein de notre section et l’autonomie que notre supérieur nous donne.

Compétences
Il faut avoir des connaissances en informatique, bien communiquer, savoir travailler en équipe et avoir le sens des priorités.

Défi 
Le plus grand défi que je rencontre dans mon travail est que je n’ai pas vraiment droit à l’erreur. Je travaille tous les jours avec des messages et de l’équipement classifiés.

Expérience marquante
Lors de mon arrivée au centre des messages, j’ai dû supporter la voûte crypto seul, sans nécessairement avoir l’expérience nécessaire. Ceci a été un très bon apprentissage pour ma carrière.

Vrai 
J’évolue dans un lieu de travail sécurisé où nous devons prendre les bonnes décisions.

Faux 
Les gens qui croient que le personnel du centre des messages reste assis à ne rien faire ont tort ! 

Fierté
Je suis fier d’avoir su gérer la voûte crypto de Montréal et d’avoir donné mon maximum pour que tout soit fait correctement, même si je n’avais pas toute l’expérience requise pour occuper ce poste.

Gratifiant 
J’apprécie rentrer chez moi et d’avoir le sentiment que tout mon travail a été complété correctement.

Ignoré 
Nous gérons tous les messages qui entrent au Québec et qui en sortent.

Je suis 
Sociable, débrouillard et j’ai beaucoup d’ambition. 

Leçon apprise
Lorsque je suis arrivé au centre des messages, je transmettais souvent des messages sans demander une vérification et cela aurait pu mener à des erreurs. Maintenant, je fais toujours vérifier mes messages avant de les transmettre.

Meilleur aspect de mon travail
Nous sommes souvent sur la route, mais le travail que nous faisons n’est pas routinier. 

Outils 
J’utilise souvent un ordinateur et un appareil qui me permettent de transmettre des clés cryptographiques à mes clients (SKL).

Qualités
Dans mon travail, il faut être très minutieux, fiable et savoir tirer profit du stress que génère notre travail. Il faut également avoir la capacité d’apprendre et être autonome.
 

Le Service des technologies de l’information


Le Svc TI compte 135 employés civils et 51 militaires répartis entre les Garnison Saint-Jean, Montréal et la Base Valcartier. Leur sens de l’innovation et leur motivation, associés à la formation qu’ils reçoivent et à l’équipement dont ils disposent, leur permettent d’appuyer les opérations institutionnelles, domestiques et expéditionnaires des différents usagers de la 2e Division du Canada. 

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.