Le Déploiement d’Emmanuelle Léonard

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

21 novembre 2019 - Yves Bélanger, Servir

Jusqu’au 25 janvier 2020, la Galerie de l’UQAM  présente Le Déploiement, une exposition des œuvres inédites de la photographe et vidéaste Emmanuelle Léonard captées dans le Grand Nord canadien il y a un an et demi.

L’artiste raconte que c’est dans le cadre du Programme d’arts des Forces armées canadiennes qu’elle a pu passer quelques semaines dans le Haut-Arctique et accompagner les militaires au cours de leurs patrouilles dans ce secteur. Elle y a fait face à des conditions de tournage très difficile. « Mes équipements gelaient rapidement. Il était difficile de demeurer longtemps à l’extérieur. Des fois, j’avais les doigts tellement gelés que j’avais de la difficulté à appuyer sur le bouton pour arrêter l’enregistrement. »


Une des œuvres de la photographe et vidéaste Emmanuelle Léonard. (Photo : Emmanuelle Léonard)

Dans un tel contexte de tournage, Emmanuelle Léonard a pu observer et capter les activités des militaires combattant leur principal ennemi : le froid intense. « Ils avaient presque l’air de fantômes cachés derrière leurs vêtements, leurs masques et leurs lunettes. » Elle a été le témoin de l’attente et de la soumission des militaires aux conditions météorologiques. « Ils sont entre autres constamment confrontés à des moteurs gelés qui refusent de démarrer. » 

En assistant aux manœuvres des patrouilles d’affirmation de la souveraineté canadienne dans le Haut-Arctique, Emmanuelle Léonard a découvert un ensemble de réalités très diverses, dont le déploiement militaire stratégique dans cette région du monde où les enjeux nationaux, politiques et économiques se trouvent exacerbés par les effets du réchauffement climatique. ?« J’ai également constaté l’engagement de jeunes adultes à l’égard des valeurs collectives des Forces armées canadiennes ainsi que la contribution des Rangers canadiens, sans qui l’apprentissage de la survie dans de telles conditions polaires serait vain. »
Emmanuelle Léonard

Née en 1971 à Montréal où elle vit et travaille, Emmanuelle Léonard détient une maitrise de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle compte de nombreuses expositions individuelles et collectives, notamment au Musée d'art contemporain de Montréal et un peu partout à travers le monde. Elle a effectué diverses résidences d'artistes à la Villa Arson (France), à la Fondation Christoph Merian (Suisse) et à la Fondation finlandaise de résidences d'artistes. Elle a remporté le prix Pierre-Ayot en 2005. 

La Galerie de l'UQAM est située au Pavillon Judith-Jasmin, salle J-R120, au 1 400, rue Berri, angle Sainte-Catherine Est, à Montréal. Les heures d’ouverture sont du mardi au  samedi, de midi à 18 h. Entrée libre.


 Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.