Trois médailles en judo

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

6 novembre 2019 - Yves Bélanger, Servir

Le 21 octobre, l’équipe de judo du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean) est revenue de la Coupe Daniel Hardy avec trois médailles en main. Sept élèves-officiers y participaient.


L’élève-officier Davit Uturgasvilli a remporté l’or (U-21, senior masculin -81 kg)  alors que l’élève-officier Charles Joncas-Roy  a remporté l’argent (21 ans, senior masculin, -180 kg). Enfin, l’élève-officier Jérémy Langlois a obtenu le bronze (U-21, senior masculin -81 kg).


À l’avant : les élèves-officiers Félix Beaudry (Esc. Richelieu), Marie Dalpra (Esc. Jolliet) et Charles Joncas Roy (Esc. Richelieu). À l’arrière : les élèves-officiers Jérémy Langlois et Olivier Truchon (Esc. Richelieu), l’entraîneur Gérald Poirier, et les élèves-officiers James Curry (Esc. Tracy) et Davit Uturgasvilli (Esc. Richelieu). (Photo : courtoisie)

formances. C’était une compétition pour les judokas qui ont déjà de l’expérience, donc des ceintures de couleurs », souligne Audrey Gauthier, coordonnatrice des sports au CMR Saint-Jean. Ce succès de l’équipe de judo, Mme Gauthier l’attribue en grande partie à l’entraîneur Gérald Poirier. « Il est excellent. En plus d’être hyper qualifié, il est dévoué et très engagé auprès de nos judokas. Nous sommes choyés de le compter au sein de notre équipe. » 

Des adeptes du judo

Le journal Servir s’est entretenu avec quelques membres de l’équipe. L’élève-officier James Curry pratique ce sport depuis maintenant huit ans. « En fait, j’ai commencé en 2016 avec le Abbey Judo Club, en Irlande du Nord. J’ai par la suite pris une pause quand ma famille et moi sommes arrivés au Canada. Puis, j’ai repris l’entraînement lors de mon arrivée au CMR Saint-Jean », explique-t-il.

L’Élof Curry apprécie beaucoup ce style de combat aux mouvements complexes. « Je trouve intéressant d’apprendre à utiliser le pouvoir de l’opposant contre lui. »

L’élève-officier Olivier Truchon, qui compte quatre ans d’expérience en judo, renchérit en précisant que cette discipline est plus qu’un sport. « C’est un art martial avec un code moral qui ne s’applique pas juste à la discipline, mais aussi dans la société actuelle. Au judo, l’adversaire est vu comme un partenaire présent qui permet un apprentissage sans l’animosité de compétition. »

Ces judokas ont un grand respect envers leur entraîneur. « C’est un professeur incroyable. Il est toujours attentif aux membres de notre équipe. Il nous apprend à nous connaître individuellement. C’est un homme qui se soucie vraiment de notre succès et de notre bonheur dans le sport et dans la vie en général », soutient l’élève-officier Marie Dalpra qui a débuté le judo il y a tout juste 14 mois. 

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.