Jeux militaires mondiaux : le triathlon à l’honneur

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

6 novembre 2019 - Yves Bélanger, Servir

Lors des septièmes Jeux militaires mondiaux du Conseil international des sports militaires (CISM) qui ont eu lieu en Chine du 18 au 27 octobre, le Canada a remporté six médailles, un record pour les Forces armées canadiennes. La moitié de celles-ci ont été obtenues par l’équipe de triathlon dont faisaient partie des militaires de la région.


En individuel, le major David Simpkin, du Collège militaire royal de Saint-Jean, a terminé 6e chez les hommes senior au triathlon. (Photo : Sports des Forces armées canadiennes)

Huit athlètes de la région se sont rendus en Chine et parmi ceux-ci, trois triathlètes. Le major David Simpkin, du Collège militaire royal de Saint-Jean, était parmi eux. C’est avec fierté qu’il parle de cette médaille. « Mes coéquipiers étaient le caporal-chef Alexandre Boulé, de Gagetown, le capitaine Lesley Quinlan, d’Ottawa et le major Martin Lamontagne-Lacasse, des Fusiliers de Sherbrooke. Cela a été une de nos meilleures performances en termes de travail d'équipe, de discipline, de sacrifice et de résilience. » 

Il rappelle que malgré son caractère individuel, le triathlon demeure un sport d’équipe. « C’est un effort de groupe durant toute la course. Il y a parfois des décisions difficiles à prendre. Certains ont dû se sacrifier pour permettre à leurs coéquipiers plus rapides de se mettre dans une position leur permettant de remporter la médaille. » En individuel, le Maj Simpkin a terminé 6e chez les hommes senior.

Le militaire soutient que les organisateurs étaient extrêmement sympathiques et accueillants pour tous les athlètes. « Ce fut le plus grand événement auquel j'ai eu le privilège de participer et je suis reconnaissant d'avoir pu participer et gagner plusieurs médailles pour le Canada. »

Le major David Lacombe, du quartier général de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées Est, est membre de l’équipe canadienne de triathlon. Il a pour sa part été impressionné par l’organisation du CISM. « Ces jeux mondiaux militaires ont été organisés à un standard correspondant à ceux des Jeux olympiques. Je ne m’attendais pas à cela. »

Il mentionne que le niveau de compétition était extrêmement élevé. « Nous avons dû utiliser une stratégie d’équipe pour avoir une chance de nous retrouver sur le podium. Grâce aux sacrifices de quelques membres de l’équipe, nous avons pu rapporter une médaille d’or en individuel ainsi qu’une médaille d’or en équipe. »

Notons que les Jeux mondiaux militaires ont rassemblé plus de 7 300 athlètes provenant de 109 pays.


Nos athlètes aux Jeux mondiaux


En tout, huit athlètes de la région de Montréal étaient présents aux Jeux militaires mondiaux du Conseil international du sport militaire qui ont eu lieu en Chine, du 18 au 27 octobre.

Soccer 
- Caporal-chef Karim Benariba, 41e Centre des services de santé des Forces canadiennes : équipe éliminée en quart de finale (soccer hommes)

Escrime
- Capitaine Jacklyn Girvan, Centre de recrutement des Forces canadiennes : 35e sur 38 (épée individuel)
- Caporal Jesse Bérubé, 52e Ambulance de campagne : 27e sur 30 (sabre individuel)
- Capitaine Jean Lelion, actuellement en détachement au Royaume-Uni : 31e sur 50 (épée individuel)

Triathlon 
- Major David Simpkin, Collège militaire royal de Saint-Jean : médaille d’or (senior mixte)
6e sur 28 (senior masculin)
- Major David Lacombe, Quartier général de la 2e Divion du Canada et de la Force opérationnelle interarmées Est : 62e sur 83 (élite homme individuel), 18e sur 29 (élite hommes équipe), 9e sur 11 (élite mixte équipe)
- Major Martin Lamontagne-Lacasse, Fusiliers de Sherbrooke : 13 sur 28 (senior homme), médaille d’or (senior mixte)

Natation
- Matelot de 1re classe Mathieu Marier, Services au personnel du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada : 7e sur 7 (sauvetage hommes)

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.