Un établissement qui se démarque

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

24 octobre 2019 - Yves Bélanger, Servir

Arrivé en poste il y a deux mois, le nouveau commandant du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean), le colonel Nicolas Pilon, souhaite poursuivre le travail amorcé par ses prédécesseurs afin d’offrir un milieu d’éducation et de formation privilégié où les étudiants possèdent un fort sentiment d’appartenance envers l’établissement.
 

Le colonel Pilon est visiblement enchanté par ses nouvelles fonctions. « Je trouve motivant et énergisant de pouvoir travailler à la formation des futurs officiers des Forces armées canadiennes », mentionne-t-il d’entrée de jeu. Pour lui, il est plus qu’évident que le CMR Saint-Jean, tout comme le Collège militaire royal du Canada, à Kingston, sont des établissements qui se démarquent. « Ce que nous offrons est vraiment unique », lance-t-il en faisant référence aux quatre piliers sur lesquels repose la formation des officiers : études, bilinguisme, instruction militaire et conditionnement physique.


Le colonel Nicolas Pilon a pris le commandement du Collège militaire royal de Saint-Jean en août 2019. (Photo : Yves Bélanger)

Il se dit privilégié d’arriver au commandement du CMR Saint-Jean au moment où l’établissement est en pleine croissance. « Le retour des études universitaires en 2018 permet d’accueillir un plus grand nombre d’élèves-officiers. Nous sommes passés de 265 à 317 étudiants en un an et ce nombre va continuer d’augmenter durant les prochaines années. »

Il explique que le nouveau programme universitaire en Études internationales est tout indiqué dans le contexte actuel : « Tout le système international est remis en question et nous faisons entre autres face à des enjeux important tels que le retour des politiques de grandes puissances, la montée du nationalisme, la migration de populations et les changements climatiques. »

Fait intéressant, le nombre de jeunes femmes continue de croitre au sein du CMR Saint-Jean. « L’an dernier, elles représentaient 21 % de nos élèves-officiers. Cette session, ce pourcentage a augmenté à 25 %. Cette augmentation de diversité est très intéressante et apporte une belle dynamique. »

Son principal objectif

Au cours de son mandat, le colonel Pilon s’est fixé divers objectifs. Son principal est que les élèves-officiers reconnaissent l’importance du rôle des valeurs, de la diversité et du travail d’équipe dans un monde où les problèmes deviennent de plus en plus complexes. « Maintenant que nous offrons à nouveau les études de niveau universitaire et que plus d’étudiants choisissent de compléter leur scolarité ici-même au lieu de se diriger vers le CMRC de Kingston, nous pouvons passer plus de temps avec eux afin de leur donner une solide base pour réussir. »

Pour ce faire, il compte tout faire pour développer un milieu de vie étudiant dynamique et stimulant. « Nos élèves-officiers arrivent en tant qu’individu mais nous voulons qu’ils développent un réseau d’amitié et une fierté du CMR Saint-Jean qui vont les servir pour le reste de leur vie. Je souhaite qu’ils se rendent compte que notre établissement n’est surtout pas une place de passage en attendant d’entrer au CMR du Canada. »

L’équipe : une force

Le colonel Nicolas Pilon termine en expliquant que la véritable force du CMR Saint-Jean repose sur son équipe de travail formée de personnel civil et militaire. « Celle-ci est tissée serrée et n’a qu’un objectif, celui d’amener nos élèves-officiers à atteindre leurs buts. Je n’ai jamais vu des gens aussi dévoués pour assurer la réussite de nos jeunes et je leur en suis très reconnaissant. »


Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.

Vous vous intéressez au Collège militaire royal ?

- Un séjour en Grèce pour deux élèves-officiers (2019-10-09)
- Le CMR Saint-Jean favorise le développement de ses athlètes (2019-09-25)
- Ils ont relevé le défi : course à obstacles (2019-08-28)