Faire la différence

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

24 octobre 2019 - Yves Bélanger, Servir

La Campagne de charité en milieu de travail du Gouvernement du Canada (CCMTGC) ne pourrait pas connaitre le succès qu’elle connait sans l’aide de bénévoles tels que les organisateurs d’activités et les solliciteurs. Kathleen Bouchard, adjointe administrative à l’Unité régionale de soutien aux cadets Est (URSC Est), est l’une de ces bénévoles, et ce, depuis une dizaine d’années.


Celle-ci raconte en riant que la première fois qu’elle s’est impliquée pour la CCMTGC, c’était en grande partie parce qu’on lui avait refilé le dossier. « Je me suis tout de même donné à fond et j’avoue que je me suis vraiment mise à aimer cela. Je suis donc volontaire depuis ce temps. »


Mme Kathleen Bouchard. (Photo : courtoisie)

Elle explique qu’elle aime bien le fait que cette campagne de charité permette aux gens de donner à de nombreuses causes. « Il y en a pour tous les goûts, que ce soit des causes sociales ou des fondations pour la recherche médicale. »

Chaque année, la collecte de fonds effectuée à l’URSC Est remporte beaucoup de succès. « Une des raisons est le fait que plusieurs militaires payent un montant forfaitaire pour avoir la chance de porter des vêtements civils. Notre chaîne de commandement permet de tenir cette activité à longueur d’année. Nous récoltons donc un bon montant juste avec cela. »

En ce qui concerne les dons volontaires, elle avoue que cela a toujours été assez simple avec les membres du personnel militaire. « Jusqu’à maintenant, j’avais toutefois de la difficulté à convaincre les membres du personnel civil. C’était mon défi pour cette année et je l’ai relevé, car quelques-uns d’entre eux ont déjà rempli leurs formulaires de don. »
Pour elle, la valeur du don n’a pas d’importance. « Un seul dollar par période de paie peut faire une différence. »

Vous voulez donner ? 

La CCMTGC, qui se déroule jusqu’au 5 décembre, vous donne l’occasion de soutenir financièrement PartenaireSanté, Centraide du Grand Montréal (au tout autre Centraide au Canada) ou n’importe quel organisme de bienfaisance canadien enregistré. 

Rappelons que cette année, pour les Garnisons Saint-Jean et Montréal, l’objectif s’élève à 220 000 $. 

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.