Réfléchir sur la notion du respect

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

25 septembre 2019 - Yves Bélanger, Servir

Mis en place au cours des dernières années et animés par l’équipe de la Promotion de la santé, les ateliers Respect dans les Forces sont des moments idéaux pour échanger avec nos pairs et prendre conscience que certains de nos comportements ne sont pas toujours perçus de la manière voulue par les gens qui nous entourent.

Pascal Vincent, gestionnaire de la Promotion de la santé, explique que ces ateliers d’une journée comptent, généralement, une quinzaine de personnes et ont pour but de développer chez les membres des Forces armées canadiennes (FAC) un niveau d’excellence, en traitant les autres avec respect et dignité, et en instaurant un environnement sain, respectueux et sécuritaire.



Une fois que l’animateur a mis en perspective la politique des FAC concernant les comportements inadéquats, il invite les participants à échanger sur le sujet par le biais de mise en situation. « Les gens sont invités à exprimer librement, et dans le respect, leur opinion par rapport aux différents scénarios présentés. »

Ces mises en situation donnent l’occasion aux gens présents de mieux comprendre les diverses problématiques d’inconduites. « Le fait de s’imaginer dans la peau des personnages permet de voir une situation sous un autre œil et suscite certaines réflexions. »
Ainsi, les discussions amènent les participants à réaliser l’impact de certains gestes, commentaires ou comportements. « Ils découvrent souvent que des commentaires ou des gestes qui semblent banals pour certains peuvent avoir des connotations différentes pour leurs collègues qui ont un passé, une culture ou une éducation différente. »

M. Vincent mentionne que les participants ressortent transformés par cet atelier. « Il est fréquent d’y observer une prise de conscience réelle et profonde de la part des participants, tout au long de l’atelier. Un réel cheminement personnel y est amorcé. »

Généralement, à la fin de l’atelier, l’animateur invite la chaîne de commandement concernée. Cela permet aux participants de parler avec un membre de l’état-major pour clarifier les questions en suspens auxquelles les animateurs civils ne pourraient pas répondre. 

Sur rendez-vous, chez vous

Bien que non obligatoires, ces ateliers sont encouragés par le Chef d’état-major de la défense et les FAC. « Pour faciliter les choses, nous offrons aux différentes unités de la Force régulière ou de la Réserve d’animer cet atelier dans leurs locaux. Ils n’ont qu’à nous faire parvenir une demande de service et nous nous déplacerons. »

Informations et inscriptions : https://www.connexionfac.ca/Region-Montreal/Adulte/Sante/Promotion-de-la-sante/Ateliers-et-formations/Respect-dans-les-FAC.aspx

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.