Les visages du Groupe de soutien : major Nathalie Des Biens

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

12 septembre 2019 - Yves Bélanger, Servir

Le Groupe de soutien de la 2e Division du Canada, qu’on appelle plus communément le «GS», est une formation composée de sept unités qui offrent des services dans trois zones géographiques : la Garnison Saint-Jean, la Garnison Montréal et la Base Valcartier. Dans cette rubrique mensuelle, le GS vous présente des membres de son personnel, qui travaillent souvent dans l’ombre. LUMIÈRE !

Nom 

Major Nathalie Des Biens



Poste occupé  
Officier de sélection du personnel sénior et chef de service du Centre d’orientation et de sélection du personnel (COSP) de la Garnison Saint-Jean et de la Base Valcartier

Lieu de travail  
COSP et Services au personnel 

Aime 
Servir les membres des Forces armées canadiennes (FAC) d’abord et avant tout est ma motivation première et chaque jour, mon équipe et moi-même travaillons dans cette optique. 
Ma tâche principale consiste à assurer que nos membres reçoivent toute l’aide nécessaire lors des transitions (retour aux études, changement de métier, demande de commission au sein des FAC, libération médicale ou volontaire). Nous offrons des séances d’information, des services de préparation de CV, recherche d’emploi, counselling individuel, etc. Nous sommes la référence en matière de service de transition et ceci est extrêmement gratifiant.  

Compétences 
La principale compétence que je dois mettre de l’avant est celle de ne jamais rien assumer. Je dois constamment maintenir mes connaissances à jour afin de demeurer une référence pour mon équipe.  
Défi 
Il est extrêmement difficile de maintenir à jour les directives sur le plan national et mon travail consiste justement à m’y référer de façon quotidienne.      

Expérience marquante 
Ces deux dernières années, à titre de chef de service, j’ai eu l’ultime conviction que mon commandant avait pleinement confiance en moi, ce qui m’a permis de m’impliquer davantage au sein de mon unité.  

Vrai et faux
Même si tous les membres sont au courant que nous procédons à des changements de métiers et au remboursement des frais de scolarité, peu savent ce qu’un officier de sélection du personnel est en mesure de faire pour eux. Notre mandat est large et en dépit des visites que nous effectuons dans les unités, il demeure nébuleux pour certains. Nos services ne sont malheureusement pas toujours utilisés de façon optimale. 

Nous pouvons assister les membres dans la planification et la préparation à la libération par l’entremise d’ateliers d’employabilité et de counselling individuel. Nous accompagnons et soutenons les blessés en transition de carrière. Nous sommes responsables des séminaires de préparation à une seconde carrière et nous faisons également du développement organisationnel. 

Fierté
J’ai participé au tournage d’un témoignage et à l’élaboration d’un aide-mémoire dans le cadre de l’Opération HONOUR.  

Gratifiant
Chaque jour, j’essaie toujours de faire le mieux que je peux. Bien que certaines journées puissent être plus difficiles que d’autres, la conviction d’avoir fait mon possible m’amène à être fière de ce que j’accomplis.

Ignoré 
Les officiers de sélection du personnel peuvent avoir plusieurs mandats au cours de leur carrière. Ils peuvent travailler dans la sélection, les politiques, la recherche, les directives, mais aussi à titre d’enseignants au sein des collèges militaires royaux. Nous agissons à titre de conseillers des commandants et plusieurs ont été déployés outre-mer. Nos possibilités de développement professionnel sont vastes, ce qui fait de cette carrière une option enviable.

Je suis
Une femme de principe. Je sais ce que je veux et je n’hésite pas à déployer les efforts nécessaires en vue d’atteindre les objectifs que je me suis fixés.  

Leçon apprise
Il est impossible de tout contrôler et de ne jamais faire d’erreurs. Il est important de prendre le temps de réfléchir devant l’adversité afin de ne pas répéter constamment les mêmes erreurs. Autrefois plus impulsive, j’ai appris avec le temps à prendre un pas de recul avant d’agir.  

Meilleur aspect de mon travail
Le travail d’officier de sélection du personnel est extrêmement gratifiant, car lorsque je rencontre quelqu’un qui se dit insatisfait de son travail, je suis celle qui contribue à le faire réfléchir à ce qui pourrait le rendre plus heureux et à l’informer de la façon de s’y prendre par la suite. Je rencontre également des membres qui sont sur le point de libérer ; notre équipe les assiste durant leur période de transition afin qu’ils puissent jouir d’une belle continuité dans leur vie civile. Nous avons souvent des témoignages de reconnaissance de nos membres et ceci est très valorisant.

Outils 
Je travaille avec les directives sur le plan national. Je ne surprendrai personne en disant que j’effectue un travail de bureau. Conséquemment, tout l’équipement que j’ai reçu lors de mon enrôlement ne m’est, pour la grande majorité, d’aucune utilité si ce n’est que de prendre la totalité d’un espace de rangement chez moi !
 
Qualités 

Écoute, empathie et courage. Nous avons tous notre bagage d’expériences qui nous amène à considérer une situation en fonction de nos propres perceptions. Comme gestionnaire, il importe d’écouter notre personnel afin de comprendre leur approche en ce qui a trait à certaines problématiques. Le courage vient du fait qu’une décision doit nécessairement se prendre par la suite et que cette décision ne fera jamais l’unanimité, quoi que l’on fasse.

Les Services au personnel

Les Services au personnel regroupent plusieurs services : alimentation, hébergement, aumônerie et sélection du personnel. À ceux-ci s’ajoute la gestion des ressources humaines militaires qui s’occupe entre autres de l’administration du personnel, allant de la solde et du courrier, à la libération des Forces armées canadiennes. Les Services au personnel assurent aussi le lien administratif avec le Centre de ressources pour les familles des militaires.

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.