Apprendre de ses erreurs

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

28 août 2019 - Yves Bélanger, Servir

Cette année, neuf triathlètes canadiens ont participé au Ironman Mont-Tremblant qui a eu lieu le 18 août. Deux d’entre eux étaient de la région de Montréal : le sergent Nadia Sparrow, du 438e Escadron tactique d’hélicoptères, et l’adjudant Frédéric Nolin, de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes. Bien que satisfait de sa performance, l’Adj Nolin avoue avoir grandement appris de ses erreurs.


L’adjudant Frédéric Nolin, de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes, lors de l’épreuve de vélo du Ironman Mont-Tremblant 2019. Photo : courtoisie

« Je ne m’étais jamais aussi bien entraîné. J’étais prêt comme jamais », lance d’emblée le triathlète de la région de Montréal. Lors de l’épreuve de nage, il a même réussi à battre son record personnel en terminant les 3,8 km en 01:03:05. 

L’épreuve de vélo a par la suite débuté sur les chapeaux de roues. « Mon rythme était excellent et tout se déroulait à merveille et, encore une fois, je battais mon record personnel de vélo. » Toutefois, après avoir parcouru 140 km, l’athlète militaire a dû faire face à une crevaison. « J’ai réussi à reprendre la route quelques minutes plus tard. » Une deuxième crevaison lui a par contre été fatidique. « Je n’avais pas de 2e kit de réparation. J’ai dû marcher à côté de mon vélo jusqu’à ce qu’un autre concurrent militaire m’offre une de ses chambres à air. Malheureusement, ces deux mésaventures m’ont fait perdre 25 minutes. » Cela a été sa grande déception de l’événement, puisqu’il était en route vers une performance incroyable. Il explique ces crevaisons par l’utilisation de chambres à air en latex plutôt qu’en caoutchouc, un mauvais choix. « Cela permet de rouler vite en faisant un peu moins d’efforts. Malheureusement, je me suis rendu compte que ces chambres à air sont beaucoup plus fragiles. J’ai payé le prix de mon erreur. » 

Constatant le retard que cette mésaventure lui a causé, l’Adj Nolin a entamé le parcours de course en ne poussant pas trop la machine. « Je me suis dit que ça ne valait pas la peine et que je préférais garder mes forces pour le Ironman Superfrog qui aura lieu le 15 septembre en Californie. »

Malgré tout, il a terminé au 96e rang parmi les 2 700 athlètes participant à l’événement.


Les résultats
Nom                           Catégorie       Temps            Rang      Place toutes catégories
Adj FrédéricNolin       H 35-39          10:10:20        15           96
Sgt Nadia Sparrow    F 30-34           11:46:00        15           527


En mai, Servir a publié un article sur l'Adj Nolin : Objectif déjà atteint à la course 

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.