ESPÈCE EN PÉRIL : le monarque

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

CLICK HERE TO ACCESS THE ENGLISH VERSION

14 août 2019 -
Franck Sirieix - Service conservation des ressources, Groupe de soutien de la 2e Division du Canada

Le monarque a élu domicile sur le site d’entraînement de Farham. Cette espèce est protégée par la Loi sur les espèces en péril. En tant que membre des Forces armées canadiennes ou employé du ministère de la Défense nationale, vous avez la responsabilité de la protéger. 

Principales menaces qui pèsent sur lui


1. la perte et la dégradation de l’habitat?(Canada - Mexique)
2. l’utilisation d’herbicides et de pesticides
3. les changements climatiques, les épisodes de temps violent, la conversion des terres dans les habitats de reproduction et d’alimentation des adultes
4. la dégradation et la destruction de son habitat d’hivernage au Mexique et sur la côte de la Californie. 


(Photo : Chantal Lepire)

Imputabilité


Nous devons respecter les lois environnementales, car nous sommes tous imputables.  

Faites preuve de diligence raisonnable

1. Minimiser l’utilisation de pesticides sur les sites.
2. Éviter d’éliminer la plante hôte : l’asclépiade. 

Aspect : la chrysalide est de couleur jade avec des taches dorées. La chenille présente des rayures noires, blanches et jaunes et on la trouve sur les asclépiades. Le papillon mesure environ 10 cm ; ses ailes sont orange, nervurées de noir, et leur bordure est noire avec des points blancs. 

Présence : arrive dès la fin mai, migre à la fin de l’été.

Alimentation : la chenille se nourrit uniquement de sa plante hôte, l’asclépiade.

Habitat : on le trouve dans tous les types d’habitats où les asclépiades sont présentes au Canada et dans les sapinières d’Oyamel, situées dans le centre du Mexique.

Prédateurs : peu nombreux, car la chenille et le papillon sont toxiques en raison de l’asclépiade qu’ils mangent.

Le monarque parcourt jusqu’à 3 000 km entre le Canada et le Mexique. Certains peuvent effectuer jusqu’à 80 km en un seul jour.
 

SPECIES AT RISK : Monarch


Article written by Franck Sirieix - Resource Conservation Services, 2nd Canadian Division Support Group

The Monarch has taken up residence at the Farham training site. This species is protected under the Species at Risk Act. As a member of the Canadian Armed Forces or an employee of the Department of National Defence, you have a responsibility to protect it.

Main threats to this butterfly


1. habitat loss and degradation (Canada – Mexico)
2. use of herbicides and pesticides
3. climate change, severe weather events and land conversion in adult breeding and foraging habitats
4. degradation and destruction of its overwintering habitat in Mexico and on the California coast.


(Photo : Chantal Lepire)

Accountability 

We have to comply with the environmental laws, as we are all accountable. 


Exercise due diligence
1. Minimize pesticide use on the sites;
2. Avoid eliminating the host plant, milkweed.

Appearance: 
Caterpillar:
black, white and yellow stripes; found on milkweed plants
Chrysalis: jade green with gold spots
Butterfly: size: ? 10 cm; orange with black veins and black wing borders with white dots
Presence: arrives by late May; migrates at the end of summer

Diet: Monarch caterpillars feed exclusively on their host plant, milkweed

Habitat: all types of habitats where milkweed occurs in Canada; Oyamel fir stands in central Mexico

Predators: few predators, as the caterpillar and butterfly are toxic due to their diet of milkweed

The monarch migrates up to 3,000 kilometres between Canada and Mexico. Some monarchs can travel up to 80 kilometres in a single day.

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.