ESPÈCES EN PÉRIL : Les chauves-souris

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

CLICK HERE TO ACCESS THE ENGLISH VERSION
11 juillet 2019 - Franck Sirieix - Service conservation des ressources, Groupe de soutien de la 2e Division du Canada

Trois espèces de chauves-souris en voie de disparition sont présentes sur le site d’entraînement de Farnham, la chauve-souris nordique, la Pipistrelle de l’Est et la petite chauve-souris brune . Elles sont protégées par la Loi sur les espèces en péril. En tant que membre des Forces armées canadiennes ou employé du ministère de la Défense nationale, vous avez la responsabilité de les protéger. 


La pipistrelle de l’Est

Principales menaces qui pèsent sur elles


1. syndrome du museau blanc
2. chat domestique
3. destruction ou dégradation des habitats (hibernacles, aires de repos, alimentation)?
4. dérangement découlant d’activités militaires (bruits, vibrations)
5. pollution lumineuse et pesticides?
6. collision avec les véhicules

Imputabilité

Nous devons respecter les lois environnementales, car nous sommes tous imputables.  

Faites preuve de diligence raisonnable

1. Sensibilisez les gens au déclin important des chauves-souris causé par le syndrome du museau blanc. 
2. Mettez en place des mesures d’atténuation recommandées par les officiers environnement pour minimiser les impacts sur les chauves-souris et leurs habitats.
3. Effectuez les travaux forestiers en hiver.
4. Évitez les travaux le long des cours d’eau et des plans d’eau?à la pénombre et la nuit.
5. Minimisez l’utilisation de pesticides sur les sites.
6. Évitez toute pollution lumineuse.
7. Maintenir les terres humides.
 
Taille :
entre 7 et 10 cm
Poids : environ 7,4 g?
Pelage : gris, brun
Alimentation : insectivore, dont les insectes ravageurs. Se nourrit au crépuscule et à l’aube. 
Gîte : sous l’écorce d’arbres morts matures, dans les fentes des rochers, dans le feuillage des arbres, dans les greniers.
Portée : une par année (un à deux 2 petits naissent entre la fin mai et le début juillet).
Prédateurs : rapaces nocturnes.
Hibernation : dans les mines ou les grottes très humides présentant des températures d’environ 12 °C.

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.


SPECIES AT RISK

Franck Sirieix - Resource Conservation Services, 2nd Canadian Division Support Group

Northern Myotis
Tri-coloured Bat
Little Brown Myotis 


Three endangered species of bats are present on the Farnham training site. They are protected by the Species at Risk Act. As a Canadian Armed Forces member or Department of National Defence employee, you are responsible for protecting them. 


The Northern Myotis. (Photo: Al Hicks – NYDEC)

Primary threats to them 


1. white-nose syndrome 
2. domestic cats
3. habitat destruction and degradation (hibernacula, roosts, foraging habitat)
4. disturbance caused by military activities (noise, vibrations)
5. light pollution and pesticides
6. collision with vehicles

Accountability 

We have to comply with the environmental laws, as we are all accountable. 

Exercise due diligence

1. Raise awareness about the significant decline of bats caused by white-nose syndrome (WNS);  
2. Implement mitigation measures recommended by the environmental officers to minimize the impacts on the bats and their habitats; 
3. Conduct forestry work in winter;
4. Avoid construction along watercourses and water bodies at dusk and at night;
5. Minimize pesticide use on the sites;
6. Avoid all light pollution; and
7. Preserve wetlands.

Size: between 7 cm and 10 cm
Weight: approximately 7.4 g?
Coat: grey, brown.
Diet: insectivore, including insect pests. Feed at dusk and dawn. 
Roost: under the bark of dead mature trees, cracks in rocks, tree foliage, attics.
Litter: one per year (one or two babies born between the end of May and beginning of July).
Predators: nocturnal raptors.
Hibernation: in very humid mines or caves with temperatures of approximately 12 °C.

Would you like to read Servir in its entirety? Click here to access the PDF.