On s’entraîne au site de Saint-Hubert

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

19 juin 2019 - Yves Bélanger, Servir

Depuis près de trois mois, des moniteurs des Programmes de soutien du personnel (PSP) de la Garnison Montréal se rendent tous les jeudis matin au site de Saint-Hubert afin d’y offrir des séances d’entraînement physique. 

C
ynthia Gaudreau, monitrice de conditionnement physique, explique que ce sont les membres du 34e Bataillon des services qui ont initié cette activité de groupe. « Ils ont fait appel à nous pour qu’une fois par semaine, nous allions animer une séance d’entraînement. Nous avons donc mis cela en place avec eux. Au départ, nous avions 16 participants. »


Chaque jeudi matin, des moniteurs des Programmes de soutien du personnel de la Garnison Montréal se rendent au site de Saint-Hubert pour offrir une séance d’entraînement physique. (Photo : courtoisie)

Au fil des semaines, des militaires du 438e Escadron tactique d’hélicoptères se sont joints à eux. « Nous avons maintenant plus d’une quarantaine de participants puisque le 34e Groupe-brigade du Canada est déménagé au site de Saint-Hubert et que plusieurs des militaires qui y oeuvrent se sont intégrés au groupe. » 

L’équipe des PSP de la Garnison Montréal est très contente de répondre à une telle demande. « Cela fait partie de mon mandat de développer ce type de service au sein des unités de réserve desservie par la Garnison Montréal. »

La monitrice poursuit en indiquant que l’équipe de Montréal invite les unités de réserve de la région à faire appel à eux si elles souhaitent emboîter le pas. « Il y a de moins en moins d’heures disponibles au gymnase de la garnison. Pour nous, c’est donc plus simple de nous rendre sur place pour entraîner les réservistes. »

Information : Cynthia Gaudreau, 514 252-2777, poste 2639

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.