Le caporal-chef Brigitte O’Driscoll obtient ses ailes de mitrailleur de porte

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

5 juin 2019 - caporal Laura Landry, 438 ETAH

Le caporal-chef Brigitte O’Driscoll, réserviste au sein du 438e Escadron d’hélicoptère tactique d’hélicoptères (438 ETAH) et le Royal Montreal Regiment (RMR) a obtenu ses ailes de mitrailleur de porte de l’Aviation tactique, le 10 mai dernier. 

Originaire de Lachine, le Cplc O’Driscoll s’est enrôlée en 2012 avec le RMR comme fantassin. Elle souhaitait relever de nouveaux défis et bouger, et elle a été servie. La jeune femme carbure au défi donc lorsque l’occasion de devenir mitrailleur de porte  s’est présentée, elle s’est lancée sans hésiter. 


Le caporal-chef Brigitte O’Driscoll et le major Stéphane St-Onge, commandant intérimaire du 438e Escadron d’héicoptère tactique d’hélicoptères lors de la remise de l’insigne. (Photo : 438 ETAH)


Elle aime beaucoup son nouvel environnement de travail, l’hélicoptère Griffon CH-146. « Même si on est dans l’Armée de terre, on veut monter dans des aéronefs, tout le monde veut cette expérience et j’ai cette chance », ajoute-t-elle. 

Quand elle n’est pas à bord d’un hélicoptère, elle est pompière à la Ville d’Hudson où elle joue au football avec le Blitz de Montréal avec qui elle s’est rendue aux Championnats mondiaux en 2017. Sans conteste, elle ne chôme pas ! Dans sa vie civile ou militaire, le moins que l’on puisse dire, c’est que le Cplc O’Driscoll ouvre et défonce des portes constamment. 

L’année sera occupée à parfaire sa formation de mitrailleur de porte. Elle est très enthousiaste à l’idée de participer au cours de base d’aviation tactique, un exercice qui combine la Force aérienne et l’Armée de terre, qui aura lieu en automne à la Base des Forces canadiennes de Petawawa, en Ontario.

Que souhaite-t-elle comme prochain défi ? « J’aimerais beaucoup être déployée en mission à l’étranger, c’est une expérience que je souhaite vivre ; prendre toutes les connaissances acquises durant mes formations et mon entraînement et les appliquer dans une vraie situation ». 
Et que dirait-elle à quelqu’un qui voudrait s’inspirer de son cheminement ? « Être persévérante, travailler fort et foncer! »

La position de mitrailleur de porte de l’Aviation tactique est occupée par des militaires des métiers de combat de l’Armée qui se rattachent à un escadron de la Force aérienne. Leurs « ailes » leur sont remises après avoir complété le processus de sélection et la formation spécifique à cette position. 

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.