Vous jaserez plus tard ! 

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

8 mai 2019 - Yannick Laberge, Autorité du transport - Officier en sécurité routière, Groupe de soutien de la 2e Division du Canada, Service conservation des ressources

La semaine de la sécurité routière se déroulera du 14 au 20 mai 2019 sous le thème La distraction au volant. Si fumer, boire votre café ou manger le hamburger que vous avez pris dans un service au volant compte au nombre des distractions possibles, la plus fréquente demeure l’utilisation du téléphone cellulaire. 


Depuis juin 2018, il est interdit au Québec de se servir d’un téléphone cellulaire lorsque vous êtes au volant de tout type de véhicule, incluant un vélo. Ce que dit la loi est fort simple : tout conducteur est présumé faire usage d’un appareil électronique portatif s’il le tient en main ou d’une quelconque autre façon (par exemple, si votre passager tient votre cellulaire sur votre oreille).      



Tenez ces appareils loin de vous et de votre champs visuel. Rangez-les dans le coffre à gants, votre sac à main ou la poche de votre veston. L’humain étant ce qu’il est et l’importance que prennent les réseaux sociaux dans nos vies, il peut être tentant de les utiliser en roulant à basse vitesse, à un feu rouge ou dans la congestion. Gardez vos yeux sur la route et attendez d’être à la maison pour faire vos publications sur les réseaux sociaux. Un simple « post » pourrait s’avérer mortel pour vous, vos passagers ou un autre usager de la route. Attendre d’être rendu à destination ne vous fera pas mourir ! 

N’oubliez pas que cette interdiction vise aussi tout autre type de dispositif électronique, à moins de l’utiliser avec la fonction mains libres du véhicule ou qu’il soit intégré ou fixé au véhicule. Surtout, l’utilisation de ces dispositifs doit être strictement reliée à la conduite automobile. Par exemple, l’écran intégré à votre tableau de bord peut être utilisé en mode GPS, mais pas pour consulter vos courriels. 

Gardez aussi vos conversations pour les gens à bord de votre voiture. Le site Web de la Société de l’assurance automobile du Québec indique qu’il y a une tolérance pour l’utilisation des dispositifs mains libres, mais qu’il n’est pas conseillé de les utiliser. Suivez donc ce conseil en réservant l’utilisation de cette fonction uniquement pour les conversations urgentes et attendez d’être rendu à destination pour rappeler. 

Et au MDN ?
 
Au ministère de la Défense nationale (MDN), il est interdit d’utiliser un cellulaire ou tout dispositif mains libres en conduisant un véhicule de la flotte. Il est aussi interdit de fumer à bord des véhicules pour des raisons de santé bien sûr, mais aussi pour éliminer une possible distraction au volant. Enfin, l’utilisation du GPS est autorisée à bord des véhicules du MDN, mais sous certaines conditions.

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.