Objectif déjà atteint à la course

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

8 mai 2019 - Yves Bélanger, Servir
 
L’adjudant Frédéric Nolin, commandant adjoint de peloton à la Qualification militaire de base pour officiers à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes, a de quoi être fier. Il y a six mois, le triathlète disait souhaiter vouloir améliorer sa performance à la course. Or, lors du marathon des Érables qui avait lieu le 28 avril à Mont-Saint-Grégoire, il a dépassé son objectif de près de 7 minutes et ainsi atteint son objectif.


« Je m’étais donné deux ans pour réussir un parcours de 42 km en 3 h 20. Et là, j’ai réussi à la faire en un peu plus de 3 h 13 », lance-t-il le sourire aux lèvres. Il est d’autant plus étonné de la situation puisqu’il avait vécu une semaine particulièrement difficile tout juste avant l’événement. « En plus, il pleuvait et il faisait froid. Ce n’était vraiment pas des conditions idéales. »


L’adjudant Frédéric Nolin, de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes, lors d’une course précédente. (Photo : courtoisie)

Heureusement, quelques jours avant la course, il a réussi à reprendre des heures de sommeil perdues. « Je m’étais également très bien préparé en matière de nutrition. J’imagine que cela a contribué à ma bonne performance lors du marathon. »

Qualifié pour les Forces

L’Adj Nolin soutient qu’il ne sera jamais un bon sprinter. Sa force est plutôt sur les longues distances en raison de sa grande endurance. « Une heure après le début de la course, j’étais littéralement gelé et mes vêtements étaient carrément détrempés. Je n’en revenais toutefois pas de voir à quel point mon énergie était encore excellente. Je maintenais le rythme et mon corps ne ressentait aucune fatigue. » Il a donc poursuivi le parcours jusqu’au fil d’arrivée.

Avec le résultat qu’il a obtenu, l’Adj Nolin, s’est qualifié pour participer à des marathons militaires à compter de 2020. « Pour moi qui pensais y arriver dans deux ans, c’est une excellente nouvelle. » 

Ainsi, il participera au Championnat national de course des Forces armées canadiennes qui aura lieu à Ottawa le 25 mai prochain. D’ici là, il sera à Victoriaville le 11 mai afin de prendre part à la course de 30 km dans le cadre de l’événement le Grand Défi. « Toutefois, j’y participe plus pour me dégourdir les jambes, car je veux garder mes forces pour Ottawa. En fait, je participe à cette activité pour accompagner ma nièce qui a commencé à pratiquer le triathlon et qui voulait que nous courions ensemble. »

Vous aimeriez lire Servir dans son intégralité ? Cliquez sur ce lien pour accéder à la version PDF.