Jeûner ou ne pas jeûner?

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

CLICK HERE TO ACCESS THE ENGLISH VERSION

27 mars 2019 - Maxime Brouillard, spécialiste, Promotion de la santé​

Le jeûne ne date pas d’hier et récemment, il a gagné en popularité, notamment avec le jeûne intermittent. Plusieurs personnes désirant perdre du poids se tournent vers ce régime et même la communauté scientifique s’y intéresse de plus en plus. Mais qu’en est-il ? 

Le jeûne intermittent est un régime alimentaire qui consiste essentiellement à alterner des périodes de jeûne et des périodes d’alimentation normale. Voici un bref aperçu des différents types.
- Restriction calorique intermittente : périodes de restriction calorique alternant avec des périodes d’apport calorique normal.  
- Jeûne un jour sur deux : alternance de jours de jeûne, durant lesquels aucune nourriture ni boisson calorique n’est consommée, et de jours où l’on peut manger et boire à volonté. 
- Restriction calorique un jour sur deux : apport calorique de 60 à 70 % en deçà des besoins estimés, ou un jeûne complet un jour sur deux. 
- Régime de jeûne modifié : planification de jours de jeûne réguliers où l’apport calorique correspond à 20 – 25 % des calories normalement consommées. 
- Jeûne à temps restreint (aussi appelé jeûne 16:8) : concentration de l’apport énergétique dans un intervalle de temps précis (par exemple, de 10 h à 18 h), ce qui donne des périodes de jeûne régulières.
- Jeûne religieux : jeûne suivi pour des motifs religieux ou spirituels.



Qu’en dit la recherche ?

La restriction calorique intermittente peut favoriser la perte de poids ; cependant, elle n’est pas plus efficace que la restriction calorique continue qui consiste à limiter votre apport calorique en tout temps. Plutôt que de manger moins chaque jour, certains préfèrent continuer à manger comme ils le veulent, puis à se priver pendant un certain temps. 

Sur son site internet Le nutritionniste urbain, le nutritionniste Bernard Lavallée souligne un point important quant aux études démontrant les effets positifs du jeûne : « Souvent, les participants sont pris en charge par une équipe de professionnels de la santé et ils reçoivent des conseils pour bien manger pendant les périodes hors jeûne. Si vous vous fiez au jeûne pour vous donner le droit de manger des aliments ultra-transformés le reste du temps, vous ne serez probablement pas plus avancés. »1

Et le plaisir de manger dans tout ça ?

La pratique du jeûne intermittent pourrait amener certaines personnes à développer une relation malsaine à la nourriture. Manger ne devrait pas se résumer qu’à un apport en calories et en nutriments. Il s’agit d’un comportement naturel qui devrait être principalement dicté par nos signaux de faim et de satiété, et non par des règles strictes. Et comme avec la plupart des régimes, le jeûne intermittent peut nous éloigner du plaisir et de la socialisation qui sont associés à l’alimentation.

Vous êtes déjà un ou une adepte du jeûne intermittent ?

Une alimentation saine et équilibrée est toujours essentielle. Lors de vos périodes « hors-jeûne », assurez-vous de bien vous alimenter : beaucoup de légumes et fruits, des grains entiers, des aliments protéinés et de l’eau ! Aussi, limitez les aliments transformés ainsi que les sucres ajoutés.

1 https://nutritionnisteurbain.ca/actualite/le-jeune-est-il-bon-pour-la-sante/

Pour en apprendre davantage : 
https://ml-fd.caf-fac.ca/fr/2019/02/24276
https://www.cbc.ca/life/wellness/the-benefits-and-risks-of-intermittent-fasting-1.4979530

 

To fast or not to fast?

Maxime Brouillard, Health Promotion Specialist 

Although not a new practice, fasting—especially intermittent fasting—has recently experienced a surge in popularity. Many people looking to lose weight are turning to this method, and even the scientific community is taking an increasing interest. Let’s take a closer look at what it involves. 

Intermittent fasting is a diet that cycles between periods of fasting and regular eating. Here’s a brief overview of the different types of fasting:
- Intermittent energy restriction: Periods of energy restriction alternating with periods of normal energy intake. 
- Alternate day fasting: Fasting days, during which no energy-containing food or beverages are consumed, alternating with days where food and beverages are consumed as desired. 
- Alternate day energy restriction: Energy restriction of 60-70% below estimated requirements or a total fast on alternate days. 
- Modified fasting regimens: Consuming 2025% of energy needs on regularly scheduled fasting days. 
- Time restricted feeding (also called the 16:8 method): Energy intake as desired within specific time windows, e.g. from 10 a.m. to 6 p.m., which induces regular fasting periods. 
- Religious fasting: Fasting regimens undertaken for religious or spiritual purposes.

What does the research say?

Intermittent energy restriction may promote weight loss. However, it is no more effective than continuous energy restriction, which means consistently limiting your calories. Instead of eating less on a daily basis, some people prefer to eat what they want, and then restrict themselves for certain periods. 

On his website, Le nutritionniste urbain, nutritionist Bernard Lavallée highlights the following important point about studies that show the benefits of fasting: “[translation] Often, participants are looked after by a team of health professionals who coach participants on how to eat well during non-fasting periods. If you think fasting gives you free rein to eat ultra-processed foods the rest of the time, you probably won’t make much progress.” 1

What about the pleasure of eating?

Engaging in intermittent fasting can lead some people to develop an unhealthy relationship with food. Eating shouldn’t be seen as nothing more than the intake of calories and nutrients; instead, it’s a natural behaviour that should be guided by feelings of hunger and fullness, not by strict rules. As with other diets, intermittent fasting can prevent us from enjoying the social aspects and pleasure of eating. 

Are you experienced with intermittent fasting already? 

Eating a healthy, balanced diet is still important. When you’re not fasting, make sure to stay hydrated and eat well by getting plenty of fruits, vegetables, whole grains and protein! Remember to also limit intake of processed foods and added sugars. 

 
1 https://nutritionnisteurbain.ca/actualite/le-jeune-est-il-bon-pour-la-sante/ (available in French only)
 
To learn more, visit:
https://ml-fd.caf-fac.ca/en/2019/02/24276
https://www.cbc.ca/life/wellness/the-benefits-and-risks-of-intermittent-fasting-1.4979530


<V>1<V> https://nutritionnisteurbain.ca/actualite/le-jeune-est-il-bon-pour-la-sante/ (available in French only)

To learn more, visit: 
https://ml-fd.caf-fac.ca/en/2019/02/24276
https://www.cbc.ca/life/wellness/the-benefits-and-risks-of-intermittent-fasting-1.4979530