Des nouvelles du 34 GBC

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

13 février 2019 - Servir

Mont Gosford


Le régiment des Fusiliers Mont-Royal a conduit un entraînement de guerre hivernale hors-base dans au mont Gosford durant la fin de semaine du 1 au 3 février 2019. Outre des fusiliers, l’exercice a rassemblé des membres du 34e Régiment des transmissions, de la 51e Ambulance de campagne et des corps de cadets affiliés. 

Les troupes ont pu se familiariser avec les déplacements en montagne, la routine de bivouac (montage des tentes, utilisation des poêle et fanaux..), le déploiement de postes d’observation, le camouflage hivernal et la reconnaissance des itinéraires. Le mont Gosford est l’un des plus hauts sommets du Québec et est situé près de la frontière canado-américaine dans la région du lac Mégantic.

Vers RÉACTION NATIONALE

Du 18 au 20 janvier, le leadership du Groupe-bataillon Montréal s’est entraîné à Valcartier lors de l’exercice de poste de commandement QUORUM NUMÉRIQUE. Cet exercice visait à appliquer correctement toutes les procédures d’état-major lors d’une opération. 
Rappelons que cet exercice est l’une des étapes qui mèneront à la tenue de l’exercice RÉACTION NATIONALE qui servira à valider le complexe de commandement et de contrôle du Groupe-bataillon Montréal. 

Au suivant !

De gauche à droite : le sergent Annie Bilodeau, du Fusiliers Mont-Royal, le caporal-chef Zacharie Paquette, du Royal Canadian Hussars, le capitaine Pierre Leblanc, du quartier général du 34e Groupe-brigade du Canada, et le caporal Vladimir Filenkov, du Black Watch (Royal Highland Regiment) du Canada. (Photo : Facebook – Émission Au suivant )


Le vendredi 25 janvier, à l’émission Au suivant, un jeu questionnaire diffusé à la télévison de Radio-Canada, les téléspectateurs ont pu apercevoir des réservistes de la région. 
En effet, les recherchistes de cette émission qui teste les connaissances générales des participants ont eu l’idée de présenter les différents uniformes des Forces armées canadiennes afin de poser des questions sur ceux-ci. Malheureusement, la participante n’a pas répondu correctement aux questions et a dû laisser sa place… au suivant !