Vers de meilleures habitudes de vie

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

30 janvier 2019 - Yves Bélanger, Servir

C’est le 13 décembre que s’est terminée la session 2018 du programme À l’assaut des kilos (ADK) offert par la Promotion de la santé à la Garnison Saint-Jean. Pour l’occasion, les 18 participants, accompagnés de deux spécialistes de la santé, Marie-France Brunelle et Maxime Brouillard, ont participé à une session de cardiovélo (spinning) offerte au centre des sports. 


Quelques finissants du programme ADK de 2018, lors de leur dernière session. De gauche à droite : l’adjudant-chef Marina Roberge de l’Unité régionale de soutien aux cadets (Est), le padre (Capt) Gilles Sanscartier, de l’aumônerie de Saint-Jean, Anne-Marie Branco, moniteur aux Programmes de soutien du personnel, Marie-France Brunelle, de la Promotion de la santé, le capitaine Éric Gendron, de l’Unité régionale de soutien aux cadets (Est), et Maxime Brouillard, de la Promotion de la santé.
Photo : courtoisie

Les deux spécialistes sont encore une fois très fiers des résultats obtenus au cours de cette session. « Oui, il y a eu de bonnes pertes moyennes de poids individuelles de 20 à 25 livres, mais on a vu des participants changer littéralement leur mode de vie et je suis persuadée que la plupart conserveront ces saines habitudes », explique Mme Brunelle. 
Maxime Bouillard ajoute avec fierté que certains des participants se sont même inscrits à la Course de l’Armée (Army Run) qui aura lieu en septembre. « Avant de participer à ADK, ces personnes n’auraient jamais pensé être en mesure de prendre part à une telle activité », note-t-il.

Depuis huit ans, l’équipe de la Promotion de la santé, en collaboration avec celle du Conditionnement physique, répond à une demande du milieu. Avec le programme ADK, ils aident les militaires à changer leurs habitudes de vie, et ce, à l’aide d’ateliers répartis sur une période de 12 semaines. ADK aborde l’alimentation avec l’atelier Poids santé du programme Énergiser les Forces, mais compte aussi de la formation sur les principes d’entraînement et la prévention des blessures. On y apprend également à lire les étiquettes des produits pour mieux choisir ses aliments.