Transition militaire : une nouvelle entité voit le jour

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF


30 janvier 2019 - Édouard Dufour, journal Adsum

Depuis décembre 2018, l’Unité interarmées de soutien du personnel (UISP) a subi plusieurs transformations pour devenir une formation, le Groupe de transition des Forces armées canadiennes (GT FAC). Le lieutenant-colonel Michel Tousignant, commandant de l’Unité de transition des FAC (UT FAC) – Région du Québec, aborde ces changements.



« Tout a commencé en 2015, lorsque le chef d’état-major de la Défense a réalisé une étude concernant l’expérience de transition des militaires. Cette étude faisait suite aux rapports de l’Ombudsman, de Statistique Canada et d’Anciens combattants Canada (ACC). On y concluait que l’expérience de transition n’était pas satisfaisante pour assurer une transition efficace pour les membres et leur famille », explique le Lcol Tousignant. C’est l’inclusion du thème de la transition chez les militaires au sein de la politique de la Défense de 2017, qui a donné un élan à la transformation de l’UISP en GT FAC.

« Cet engagement a été rapide et significatif. Ce fut la première fois dans une politique de la Défense où l'on mettait un accent aussi important sur le personnel et les familles », précise le Lcol Tousignant. Celui-ci ajoute que « la transition n’est pas simplement un processus administratif » et que cela exige « une acclimatation sociale » et implique « plusieurs changements d'ordre psychologique ».

Concrètement, le nouveau GT FAC aura les moyens de ses ambitions afin d’améliorer la satisfaction des membres des FAC en ce qui a trait à leur transition vers l'après-carrière militaire. Depuis cet été, à l’échelle nationale, près de 150 nouveaux employés se sont joints au GT FAC. « Nous pourrons maintenant maximiser la qualité du service offert aux membres », souligne le Lcol Tousignant.

En plus de l’ajout de personnel, une nouvelle page web concernant les divers éléments de la transition est maintenant disponible par l'intermédiaire du site canada.ca. Cette page réfère les membres vers les ressources de transition appropriées. L’application intitulée Ma transition est aussi téléchargeable gratuitement sur les téléphones mobiles. Tous ces outils sont destinés à l’ensemble des militaires, et pas seulement à ceux qui sont mutés au sein des unités de transition.

« Nous renforcerons aussi nos partenariats avec l’ensemble des organisations qui nous entourent comme ACC et les différents centres de la famille », fait valoir le Lcol Tousignant.

« L’idée en arrière de tout ça est que les gens puissent prendre conscience que la transition doit se préparer. Il devrait aussi y avoir des étapes et des passages obligés pour les militaires », conclut le Lcol Tousignant.

Des séances d’information pour les militaires et leur famille
Des séances publiques d’information concernant le nouveau Groupe de transition des Forces armées canadiennes se tiendront au cours des prochains jours. 
- Garnison Montréal : mercredi 6 février, 13 h, au gymnase.
- Garnison Saint-Jean : mercredi 7 février, 13h30, chapelle de la Méga.


GT FAC : les changements à venir dans notre région

Yves Bélanger, Servir

Pour la région de Montréal, l’implantation du nouveau Groupe de transition des Forces armées canadiennes (GT FAC) amènera les différentes unités et services offrant des services aux vétérans à se regrouper. 

Le Soutien social blessures de stress opérationnel (SSBSO), l’Unité de transition des FAC ainsi que les partenaires offrant des services aux membres (Anciens combattants Canada, Centre de ressources pour les familles des militaires, Sans limites, et autres) auront maintenant plus de facilité à travailler ensemble en raison de leur proximité, et à supporter les membres des FAC et leurs familles. Le but de cette réorganisation est avant tout de permettre à la clientèle d’avoir accès aux différents services offerts au même endroit. « C’est une façon de peaufiner les programmes déjà offerts et d’améliorer encore notre service à la clientèle », a expliqué Mme Isabelle Bourret, coordonnatrice régionale de SSBSO - province du Québec. 

La coordonnatrice assure que le fait de regrouper sous un même toit ces services favorisera la collaboration entre eux tout en simplifiant l’accès aux ressources pour les membres, les vétérans et leurs familles. « Il y a déjà d’excellents liens entre ces services, mais la proximité facilitera grandement la coopération et la collaboration pour aider les pairs et leur famille à traverser les moments difficiles. »

Elle termine en mentionnant que les changements mis en place par le ministère de la Défense en créant le Groupe de transition permettent également l’embauche de personnel supplémentaire au sein du SSBSO. « Simplement au niveau des coordonnateurs régionaux, nous augmenterons le nombre à neuf à travers le Canada, soit quatre de plus que ce que nous avions jusqu’à maintenant. Cela va nous permettre d’être encore plus efficaces auprès de notre clientèle et d’offrir des services à plus de membres des FAC, à plus de vétérans et à leur famille. »