Une femme qui s’affirme devant le filet

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF

17 janvier 2019 - Yves Bélanger, Servir

Le caporal Maude Nicol, du Centre de ressources humaines militaires, est une femme des plus actives. Elle est entre autres une mordue du hockey. Depuis quelques années, elle garde les buts de l’équipe féminine des Patriotes et de celle des Trappeurs au sein de la Ligue de hockey intramuros de la Région de Montréal (LHIRM) alors qu’au civil, elle a été repêchée par l’équipe des Canadiennes de Montréal.



Le caporal Maude Nicol, devant le filet des Canadiennes de Montréal.
Photo : courtoisie

Sa passion pour le hockey, le Cpl Nicol l’a depuis l’enfance. « J’ai joué dans des équipes de filles jusqu’au niveau bantam. » C’est à son entrée dans les Forces armées canadiennes, il y a quatre ans, qu’elle a renoué avec ses vieilles amours.

La militaire explique que ce qui l’attire le plus dans cette discipline et surtout dans la position de gardienne de but, c’est le fait de toujours devoir repousser ses limites. « En plus, je trouve que c’est un excellent exercice mental. Je fais face à beaucoup de pression et je dois apprendre à performer à travers tout ça. Pour moi, il y a un lien direct avec la mission d’un militaire lors d’un exercice ou d’une opération. »
Elle avoue consacrer plusieurs heures par semaine à l’entraînement. « Je fais du conditionnement physique presque tous les matins et j’ai plusieurs pratiques chaque semaine avec les équipes dont je fais partie », soutient-elle en ajoutant qu’à l’occasion, elle aime bien aussi disputer des matchs de hockey-balle.

Au sein de l’équipe des Patriotes, elle a su se démarquer. Pas étonnant qu’en 2017 et 2018, elle ait été repêchée par les équipes adverses pour défendre leur filet dans le cadre du Championnat national de hockey des Forces canadiennes. « En 2018, l’équipe de Valcartier représentait le Québec au championnat national. J’étais très fière d’être leur gardienne de but, d’autant plus que l’équipe a remporté la victoire. » L’an dernier, c’est l’équipe d’Ottawa qui a fait appel à son talent pour défendre leur filet au cours de cet événement. « Cette fois, nous avons terminé en deuxième place, ce qui est aussi très bien. »

Les Canadiennes

Actuellement, le Cpl Nicol est la quatrième gardienne de but des Canadiennes de Montréal. Son principal objectif est de continuer à améliorer son jeu pour éventuellement atteindre au moins la place de deuxième gardienne de but. « Les filles de l’équipe sont très fortes. La plupart d’entre elles font partie de l’Équipe Canada de hockey sur glace. »

Pour parfaire sa technique, elle suit les conseils d’un entraîneur professionnel. « Tous les samedis matin, je travaille avec lui. Il est exigeant et m’aide vraiment à atteindre un niveau encore plus élevé. »
Elle termine en indiquant qu’elle a appris au cours des derniers jours que c’est probablement elle qui gardera les buts des Canadiennes de Montréal les 16 et 17 février alors que l’équipe affrontera celle de Boston. « Je me prépare en conséquence afin d’offrir le meilleur de moi-même au cours de ces deux parties. »

Notons qu’avec l’équipe féminine de hockey des Patriotes, elle participera au Championnat régional de hockey des Forces armées canadiennes qui se déroulera du 21 au 25 janvier à Ottawa. En ce qui concerne l’équipe des Trappeurs, les matchs de la LHIRM se poursuivent jusqu’à la fin du mois de mars.