Les unités du GS 2 Div CA : La Musique du Royal 22e Régiment

 
Le journal de la communauté militaire - Garnison Saint-Jean et région de Montréal Contactez-nous    Format PDF


La Musique du Royal 22e Régiment est une unité du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada. Elle compte 37 militaires et une employée civile. Sa réputation n’est plus à faire, car elle fait rayonner les Forces armées canadiennes autant au Canada qu’à l’étranger et ce, depuis bientôt 100 ans.


Le sergent Mariane Croteau et le caporal Sarah Ramadan, clarinettistes.
Photos : courtoisie


En juillet dernier, elle a offert trois prestations au Festival international de musique militaire de Paris. Grâce au talent et à la créativité de ses membres, elle a présenté une chorégraphie d’exercice militaire sur une musique d’ici. Ce spectacle a été capté et est disponible sur la page Facebook de la Musique.

Chaque année, la Musique du Royal 22e Régiment présente un concert de Noël de grande qualité à la Base Valcartier et à la Garnison Saint-Jean. Cette année, pour la première fois, ces événements ont eu lieu sous la direction du nouveau commandant de la Musique, le capitaine Vincent Roy.

Ces concerts sont une tradition attendue par le public. Dès le début de l’automne, le département de production de la Musique se met au travail pour concocter un programme original qui plaira à tous. De son côté, le département des opérations règle tous les détails concernant l’organisation du concert. Une fois les partitions distribuées par les membres de la bibliothèque, les répétitions débutent, généralement au début décembre. Lorsque vient finalement le temps d’offrir leurs prestations, la rencontre avec les membres de la communauté militaire reste le moment le plus important pour les musiciens, surtout en ce temps de réjouissance.


Sergent Mariane Croteau
Clarinettiste et responsable des opérations, s’est enrôlée en 1991

Mes principales tâches :
Je joue de la clarinette lors de concerts, parades et dîners régimentaires. Je dois pratiquer mon instrument quotidiennement pour maintenir un niveau technique supérieur. J’organise également des tournées de concerts en région et des concerts pour les écoles. Enfin, je suis responsable de la gestion de tous les engagements militaires et civils de la Musique.
Pour les concerts de Noël, nous initions le premier contact avec les partenaires de la Musique pour ensuite planifier la logistique. Nous organisons l’horaire, l’hébergement, les repas et le transport.

Compétences requises pour faire mon travail :
Il est important d’être en mesure de communiquer cordialement avec les gens. Puisque nous sommes constamment en contact avec le public, nos communications doivent toujours refléter l’éthos des Forces armées canadiennes (FAC). Nous devons aussi être très organisés et structurés pour nous assurer du succès de l’organisation des concerts.

Ce qui me rend fière de travailler pour la Musique :
Je ressens de la satisfaction lorsque mon équipe réussit à organiser un concert ou une tournée et je suis fière de performer pour le public et de représenter les FAC. J’aime aussi le côté humain qui me permet de rencontrer les gens lors de nos événements. Cela crée un lien extrêmement positif entre les FAC et la population.
 
 
Caporal Sarah Ramadan
Clarinettiste et responsable des relations publiques, s’est enrôlée en 2014

Mes principales tâches :
Je suis clarinettiste lors des concerts, parades et événements protocolaires, je dois chaque jour pratiquer mon instrument. En matière de relations publiques, je dois écrire des articles pour les journaux militaires, participer aux publications sur les réseaux sociaux pour informer le public de nos activités, écrire des communiqués de presse, travailler avec l’équipe de relations publiques et les opérations pour diffuser la publicité des événements auxquels la Musique participe.  

Compétences requises pour faire mon travail :
Ouvrer au sein des relations publiques requiert des aptitudes pour la communication orale et écrite, en français et en anglais. Les écrits sont transmis et diffusés au public ; ils doivent présenter une qualité irréprochable et nécessitent la maîtrise de la langue et une éthique représentative des FAC. Il faut également savoir présenter les événements aux publics auxquels ils s’adressent, les informer adéquatement et clairement tout en s’assurant que l’image de la Musique et des Forces soit toujours hautement professionnelle.

Ce qui me rend fière de travailler pour la Musique :
Je travaille avec des musiciens professionnels qui peuvent, en plus de maintenir un haut niveau, organiser et coordonner l’ensemble de leurs activités avec beaucoup d’efficacité. Je suis toujours satisfaite du travail de qualité que nous effectuons, tant en concert, lors d’événements protocolaires que dans l’exécution des tâches administratives. Les membres montrent quotidiennement une grande polyvalence. L’équipe des relations publiques est également très proactive, s’assurant toujours de transmettre une image professionnelle des membres de la Musique et de maintenir un lien fort avec le public.